Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 13:03

Le 30 septembre 2011 un drôle de décret a été voté à l’assemblée. Alors que le nombre d’études montrant les bienfaits d’une alimentation végétale augmente, alors que les protéines animales sont de plus en plus montrées du doigt dans les maladies devenues fréquentes comme le cancer, les crises cardiaques, le diabète, cholestérol et autres, on aurait pu croire que la tendance amènerait les pouvoir publics à prendre des mesures dans ce sens.

 

C’est oublier le poids des lobbies dans la politique… Puisque la consommation de protéines animales commençait à se réduire suite cette prise de conscience, les lobbies concernés se sont arrangés pour rendre viandes, poissons et lait obligatoires à chaque repas dans toutes les cantines scolaires et restauration dites captives. Celles où le consommateur n’a pas le choix.

 

http://petition.icdv.info/imgs/VegeTasRien-inverse.pngLa conséquence directe c’est qu’évidemment, il deviendra impossible pour un bon nombre de parents de faire manger leurs enfants à la cantine. Si aujourd’hui il est possible de demander qu’un enfant puise manger végétarien, cette liberté, est tout simplement supprimée par cette loi qui n’autorise aucune autre alternative.

 

Qu’on soit végétarien ou pas, on ne peut qu’être surpris par la suppression de cette liberté  fondamentale concernant les choix alimentaires.

 

Si vous pensez que cette liberté de choix est une liberté qu’il faut défendre, dans ce cas, je ne peux que vous inviter à signer la pétition ci-dessous.

 

http://petition.icdv.info/

Repost 0
Published by Genfi - dans végétarisme
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 10:41

 

 

http://img.over-blog.com/211x300/3/93/34/45/0110.o.png

 

[…] Je suis devenue végétarienne parce que j’ai compris ce qui se cachait de l'autre côté de mon assiette. Pour le veau, comme pour tout autre animal devenu viande. Je n’avais alors aucune idée des conséquences, ni de la longue évolution qui m’attendait, ni de brusquement devenir, simplement parce que je changeais mon alimentation, une sorte d’objecteur de conscience. […]
Les mouvements pour le végétarisme, pour le véganisme et pour les droits des animaux ne cessent de préoccuper les consciences collectives et s’invitent de plus en plus souvent dans les médias.

Sandrine Delorme, à travers un récit de vie, drôle, nourri par de nombreuses réflexions, répond avec brio à une foultitude de questions : qui sont les « VG » ? Pourquoi et comment devient-on végétarien, végétalien, végane, militant de la cause animale ? Quels liens avec le bio, l’écologie, la décroissance ? Pourquoi s’occuper d’animaux plutôt que des humains ? Et quid des végétaux ? Enfin, les animaux ne se mangent-ils pas entre eux ?...

 

Le cri de la carotte propose de s'orienter vers une réflexion commune pour la cause animale; en effet, depuis quand un comportement ancré dans nos habitudes lui confère-t-il une légitimité ?

Aux omnivores, aux apprentis végétariens ou aux activistes des droits des animaux, cet ouvrage suggère de nombreuses pistes et aide chacun d’entre nous à élargir le champ de son humanité.

Préface de Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris, où les cantines scolaires servent depuis janvier 2009 un repas végétarien hebdomadaire.

Sandrine Delorme, outre son combat pour les animaux, est orthophoniste dans deux centres médico-psychologiques pour enfants du XVIIème arrondissement parisien. Elle est également l’auteure de deux recueils de nouvelles pour adultes, N’aie jamais d’enfant et L’Entière Vérité, parus en mai 2010. www.afleurdeplume.com

 

Lien vers l'éditeur

 

http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=110

 

précision de l'auteure:

 

Attention ce livre n'est pas encore en librairie : il sort début février. Cependant on peut déjà le commander sur le site de l'éditeur (et il sera dédicacé) http://www.i-editions.com/catalogue/livres/?id=110 ou sur Amazon.fr

Repost 0
Published by Genfi - dans végétarisme
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 14:31

Dans plusieurs restaurants végétariens de la capitale, certains ont dans leur carte des noms de plats carnés comme : brochette de kebab, poulet ou poisson végétal, voire carrément, porc, bœuf etc. Les mêmes causes produisant les mêmes effets on me fait souvent la remarque que c’est idiots d’être végétarien et de vouloir recréer le goût ou la texture de la viande. Pour la majorité, un végétarien doit brouter sa salade et manger ses graines…

 

C’est assez amusant d’ailleurs de voir la similitude des remarques faites par des gens différents sans qu’ils se soient concertés. Comme si ils étaient conditionnés pour réfléchir dans un mode de pensée unique…

 

Face à ça, ma réponse est invariablement la même…

 

J’aime le goût de la viande…

 

Si j’ai renoncé à manger de la viande, ce n’est pas à cause du goût, bien au contraire, car j’aimai et j’aime toujours le goût de la viande. Si j’ai renoncé à la viande c’est à cause de la souffrance qu’il y a derrière. Le choix de respecter la vie sous toutes ses formes, de ne pas faire de spécisme, avec en plus des considérations écologiques, éthiques et spirituelles, m’a conduit à renoncer à la chair animale, qu’elle provienne d’un mammifère, d’un poisson ou de toutes autre espèces vivantes.

 

Ce choix je l’assume pleinement, et je n’ai pas à lutter pour résister à la viande sous prétexte que j’en aime encore le goût. Pas une fois, j’ai eu envie d’un bon steak ou d’une cuisse de poulet rôti, même en passant devant une rôtisserie.

 

Maintenant, si les restaurants proposent des plats « carnés » à base de protéines végétales, eh bien ça me plait ! Manger du poulet végétal, je trouve ça vraiment bon. Et je l’apprécie d’autant plus qu’il n’y a pas de souffrance derrière. Même si je ne suis pas dupe, je retrouve presque entièrement les sensations que j’avais en mangeant de la viande.

 

Je sais que mon point de vue n’est pas partagé par tous les végétariens. Certains refusent de manger un plat végétal s’il possède un nom trop « carné »… Là encore chacun ses choix. Pour ma part, cela ne me pose pas de soucis.

 

Si des non végétariens veulent se faire leur propre opinion, voici un lien où vous pourrez trouver des restaurants où tester des préparations de « viande végétale ».

 

http://vg-zone.net/restaurants/restaurants-purs-vegetariens/

 

Bon appétit à tous.

Repost 0
Published by Genfi - dans végétarisme
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 12:42
Après avoir découvert récemment l'ouverture d'un nouveau restaurant végétarien à Paris, j'ai eu envie de le tester.

Son nom: Loving Hut



Vous pouvez voir la critique de ce restaurant écrite par VG-Zone, vous y trouverez également quelques photos.

http://vg-zone.net/2009/07/18/loving-hut/

J'ai donc convié quelques amis (nous étions 10) pour venir tester ce nouveau resto avec moi. Le cadre est agréable, la carte intéressante, les prix raisonnables. Comme nous étions nombreux, nous avons commandé beaucoup de choses différentes pour gouter un peu à tout.

Le verdict est que c'est vraiment très bon, tout le monde s'est régalé. Le seul petit hic, c'est qu'on a eu du mal à tous manger en même temps, les plats arrivant au fur et à mesure. Mais à 2 ou 4 ça ne devrait pas poser de problème.

C'est dans le 11ème au 92 du boulevard Beaumarchais, si vous passez par là, n'hésitez pas à le tester.



Repost 0
Published by Genfi - dans végétarisme
commenter cet article
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 08:15
Lorsqu'on parle du végétarisme, on réalise à quel point les idées reçues sont nombreuses. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, un grand nombre de personnes pensent que la seule source de protéines est la viande... ça montre à quel point la plupart d'entre nous mangent sans se poser vraiment de questions...

La question qu'on me pose régulièrement lorsque je dis que je suis végétarien est:

"Mais comment fais tu pour les protéines..?"

Ce n'est évidement qu'un exemple d'idées reçues, il y en a d'autres, mais l'objet de mon article d'aujourd'hui, n'est pas d'en faire l'inventaire, sinon ce serait trop long...

Les exemples, sont plus parlant. Un exemple l'est encore plus:

Carl Lewis est végétalien...

Oui! Champion du monde, champion olympique sans manger ni viande, ni oeuf, ni lait. Voilà un exemple qui parle. tout le monde connait Carl Lewis, et tout le monde est conscient de ce qu'ont été ses performances sportives.

Malheureusement, si les journaux préfèrent souvent s'atarder sur la vie sexuelle des sportifs, ils passent généralement  ce genre de "détail" sous silence. allez savoir pourquoi...

Ce n'est pas le seul sportif à avoir fait ce choix, ils sont même assez nombreux. Il y a aussi des artistes, des hommes politiques, et autres, mais savoir qu'un sportif est végétarien montre clairement que le régime végétarien n'est pas incompatible avec la performance physique.

Si on retient ça, c'est déjà pas mal...




Repost 0
Published by Genfi - dans végétarisme
commenter cet article