Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 00:01
Qui n’a jamais rêvé de changer de vie? Nous sommes beaucoup à avoir voulu un jour changer de vie. Et tout autour de la planète, une multitude d’êtres ferment les yeux et rêvent à une vie nouvelle. Pour certain, c’est changer de métier, changer d’endroit, changer les conséquences d’une erreur passée, mais pour beaucoup, c’est simplement rêver à un avenir meilleur. Ce désir d’avenir (sans faire de référence politique) brille encore plus dans les yeux des enfants. Les enfants sont la plus belle ressource de la planète, celle qui peut tout changer si tenter qu’elle puisse avoir accès à un minimum d’éducation.

Notre société est pleine d’injustice, mais parfois elle sait faire preuve d’une belle solidarité. Des hommes et des femmes touchés par la souffrance des autres mettent en place de véritables ponts entre les pays développés et les pays pauvres. Des ponts qui relient des êtres à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Je veux parler du parrainage, de la chance que nous avons de pouvoir aider un enfant du bout du monde.

Malheureusement, ces ponts sont peu fréquentés, et si tout les gens qui ont les moyens de le faire le faisaient, nous changerions vraiment la face du monde. Mais l’homoconsomus que nous sommes peine à franchir le pas de la générosité et de la solidarité. On sait jamais, nous pourrions avoir besoin des poussières d’euros nécessaires à parrainer un enfant. Mais pas question de passer pour un radin, nous avons élaboré une multitude de stratégies pour se justifier de ne pas le faire... La plus classique: “Moi j’aimerai bien donner, mais tu ne sais pas où va l’argent. Si ça se trouve tu donnes et tu engraisses un escroc au passage”. C’est peut-être vrai, mais n’est-ce pas ce que nous faisons tous les jours? Quand on achète un parfum, on engraisse l’industrie du luxe et on le sait. On prend un abonnement téléphonique, les opérateurs abusent et on le sait, la liste est longue mais cela ne semble gêner personne. Certain vont même réciter par coeur le scandale de l’ARC, qui à lui seul a anéanti le travail d’une foule d’ONG honnêtes. Notre intelligence a pu efficacement être mise à contribution pour inventer toute une foule d’excuses aussi originales les unes que les autres. La main bien refermée sur notre porte-monnaie, nous nous réjouissons d’avoir pu cacher notre radinerie par notre argumentaire de génie.

C’est vraiment dommage, car le parrainage d’un enfant est vraiment quelque chose de facile, à la portée de beaucoup de bourses, et qui apporte beaucoup plus que ce que l’on donne. Nous avons ici et maintenant le pouvoir de changer la vie d’un enfant, de lui assurer une éducation de base, un avenir meilleur. Par cet acte, nous nous montrons solidaire, nous retrouvons nos vraies valeurs. Celles qui ne sont pas cotées en bourse. Pour certains, c’est même une façon de reconnaître la responsabilité que nous avons dans la pauvreté de beaucoup de pays du monde. Un juste retour des choses. On change la vie d’un enfant et voilà que notre vie change. On reçoit des lettres du bout du monde pleine de chaleur, de joie et d’affection. Nous tissons des liens fraternels entre les peuples.

Au final, le parrainage nous permet de changer DEUX vies

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marcel 01/12/2006 07:55

Dans le mème sujet un petit rappel de cet article écrit il y a quelques mois...http://actionsolidaires.over-blog.net/article-3395349.htmlJe rajoute ton lien sur mon blog.Merci pour ton com sur les portables...

Le Loup 01/12/2006 00:04

Hello,Bon, je vais faire le public masculin dans ce cas :)Comme je le disais hier, chacun pense de plus en plus a sa propre personne et de moins en moins à celle des autres. Le parainage est une excellente initiative, mais, comme toujours, il vaut mieux se renseigner un peu sur les associations par lesquelles on passe. Mon père parainait un enfant quand j'étais adolescent. On a eu deux ou trois fois des nouvelles, une photo... aucun contact. Je veux croire que le parainage s'est réellement passé et que l'enfant a pu en bénéficier, mais parfois, le doute m'étreint.De nos jours, le controle sur les ONG est plus efficace qu'avant. et il est heureusement plus aisé de s'assurer du serieux de celles-ci.

zara whites 30/11/2006 17:23

c'est bien dit, Stella!!!!

Genfi 30/11/2006 18:50

Bonjour à toutes (puisque mon public semble être exclusivement féminin aujourd'hui)Lorsque j'ai fait cet article, c'était essentiellement pour parler de la joie qu'on ressentait en parrainant un enfant du bout du monde. Ce n'est pas pour inciter les gens à le faire ou les condamner de ne pas le faire. A chacun de voir comment on peut placer un peu de solidarité avec ses propres moyens.Je ne souhaite donc pas faire la pub pour telle ou telle association, j'aurai trop peur d'en oublier. Je pense qu'il appartient à chacun qui souhaite se lancer dans le parrainage de chercher l'association avec laquelle il voudra le faire. Pour ma part, j'ai choisi de parrainer un petit enfant tibétain éxilé en Inde. Voilà maintenant plusieurs années que je le parraine. Je recevais d'abord des dessins, puis des dessins avec un peu de mots, et maintenant des lettres. C'est un véritable plaisir que de recevoir ses lettres. Je ne sais pas si mon argent est détourné, mais le bonheur auquel je contribue semble bien réel. Ceci dit, l'école m'envoit chaque année un relevé (en plus des relevés de notes) des sommes envoyées par l'association en mon nom, je peux ainsi vérifier que tout se passe bien.A titre d'information voici le site de l'association par laquelle je passe:http://www.alexandra-david-neel.org/francais/parr.htmJe suis convaincu qu'il existe plein d'associations honnêtes avec qui on peut s'engager en toute confiance, et j'invite ceux qui ont des noms d'associations sérieuses à  laisser leurs références ici afin que ceux qui souhaitent franchir le pas, puissent en choisir une.Laissez aussi vos témoignages, cela pourra finir de convaincre ceux qui se sentent prêt pour ce geste au combien dérisoire par rapport à ce qu'il rapporte.Merci encore à toutes pour vos commentaires.

stella:0040: 30/11/2006 14:54

On sent bien ta générosité dans ce post. C'est vrai que le parrainage me semble être une solution de participation à une oeuvre caritative.
Contrairement à Kéline et Zara, je n'ai jamais fait cette chose. Je m'étais plus investie directement dans l'aide d'une famille de gitans sédentaires où il y avait une douzaine d'enfants. (Vêtements, jouets, conserves ...) Ils me vénèrent et j'ai toujours droit à un grand bonjour de n'importe quel des enfants (certains étant parents à leur tour). A l'école, ils protégeaient mes enfants ! Sinon je donne à MSF et à l'UNICEF quand je peux, selon mes moyens qui sont moins importants qu'avant, car je suis en invalidité après longue maladie.
Un acte de générosité fait du bien autant à celui qui donne qu'à celui qui reçoit.

Barbarette 30/11/2006 14:46

Fraternelles et solidaires pensées.