Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2006 5 01 /12 /décembre /2006 07:53
Il y a des expressions qui m'inspireront toujours. J’avais aborder déjà le double sens de la question “qu’est-ce qu’on mange ce soir?”, aujourd’hui, j’ai envie de “philosopher” un peu sur “la main tendue”...

Dans un premier sens, on peut imaginer que la main tendue est celle de celui qui réclame: le mendiant. D’un autre côté, on peut aussi imaginer que c’est la main de celui qui vient en aide à quelqu’un.

Si l’on est dans un état d’esprit assez égoïste, la première image à laquelle on pense c’est celle du mendiant assit dans la rue en train de tendre la main pour venir réclamer une petite pièce. Une petite pièce, partie intégrante de notre trésor personnel, qu’on se gardera bien de sortir si on nous la réclame.

Dans un état d’esprit plus altruiste, l’expression renverra directement à l’action d’aider quelqu’un, de lui porter secours, une main secourable mu par un esprit charitable.

Finalement, c’est toujours nous, en fonction de notre état d’esprit du moment, qui donnons un sens aux choses. Les choses ne sont jamais ni toutes blanches, ni toutes noires, cela dépend beaucoup de notre façon de les regarder, de les appréhender. C’est un peu pour cela que je me méfies toujours de mes certitudes en me disant que ce n’est probablement qu’une façon de voir les choses. Et si je fais l’effort, il m’est possible de changer de point de vue et de voir les choses de façon complètement différente.

Ça me fait penser à l’histoire d’un homme qui marche dans un jardin public et qui profitant du beau temps s’assoie sur un banc pour rêvasser un peu. Très vite l’homme est incommodé par une odeur fort désagréable... Un coup d’oeil rapide, les doutes sont confirmés, une belle merde de chien a récemment été déposée à côté du banc... Beurk! c’est dégoûtant! Et tout en rouspétant, l’homme remarque que sur la merde, une grosse mouche était en train de s’en délecter... Et manifestement, cette mouche ne partageait pas son dégoût...

Dans l’absolu, la merde n’est ni bonne ni mauvaise, ça dépend de la façon dont on s’y relie...

Bonne journée à tous.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Mel 10/12/2006 21:54

j'aime  beaucoup cette article et l'ensemble de ton blog d'ailleur!!!! je te souhaite une bonne fin de week end et très bonne semaine!!! biz biz

Genfi 10/12/2006 21:59

Merci, cela fait toujours plaisir à lire.

Elena 02/12/2006 11:43

Je suis une nouvelle fois d'accord avec toi, genfi. D'ailleurs à ce propos, Sartre (je crois) a dit une chose très vraie : "On n'est pas responsable de ce qu'on a fait de nous, mais on est responsable de ce qu'on fait de ce qu'on a fait de nous."À méditer...

Genfi 02/12/2006 12:17

Très belle citation. Merci à toi.

genfi 01/12/2006 23:17

Je pense plutôt que le caractère s'exprime dans la façon dont nous tirons des enseignements des expériences que nous vivons ou subissons. Notre passé nous influence certe, mais c'est notre caractère qui détermine la façon dont on le laisse nous influencer. c'est en tout cas mon point de vue...

patriarch 01/12/2006 21:26

On a beau faire ou beau dire, notre caractère est aussi une partie prenante dans notre comportement. Tout comme la façon que nous avons été éduqué par nos anciens (parents ou autres).

Elena 01/12/2006 18:14

Merci pour tes explications très claires, genfi. En effet, j'ai confondu changer son point de vue "pour soi-même" et son point de vue "pour regarder et observer une chose ou une personne". Et en ce sens, le fait de se mettre à la place de l'autre peut-être très instructif et enrichissant.À bientôt !