Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 22:38
Ce n’est qu’une barrière symbolique, mais le prix du baril de pétrole a franchi les 100 dollars il y a peu, avant de redescendre, ce qui a manifestement “rassurer” tout le monde...

Alors jusqu’où va t-il monter..?

Je pense que si l’on doit s’habituer à un pétrole cher, je ne pense pas que les prix s’envolent. Pourquoi? Parce que si on y regarde de plus près on réalise que le prix du baril n’est pas simplement lié à l’offre et la demande. Il y a aussi de la spéculation,  certains s’en servent comme d’un investissement à court terme, mais surtout, il y a une lutte subtile de pouvoir...

L’humanité aura toujours besoin de nourriture et d’énergie. S’en assurer le contrôle est capital pour ceux qui veulent faire beaucoup d’argent. Or que se passe t-il si le pétrole s’envole trop haut subitement...? Et bien il permet à de “nouveaux” acteurs de se positionner sur le marcher de l’énergie, notamment toutes les grandes compagnies électriques. Car tout est prêt, on sait faire des voitures électriques, avec de simples batteries ou avec des piles à combustibles, on sait faire de l’éolien, du solaire etc. Si le pétrole montre trop vite le “pouvoir” changent de main, et les pétroliers n’en ont pas spécialement envie...

Tous les constructeurs automobiles ont leurs voitures électriques, si le pétrole devient trop cher, l’électrique devient naturellement rentable. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, les voitures électriques se mettraient à envahir les rues. Les éoliennes se mettraient à pousser, les panneaux photovoltaïques équiperaient tous les toits. De plus industrialiser une technologie permet d’en faire baisser les coûts assez rapidement. Ce qui obligerait le pétrole à redescendre très bas pour devenir à nouveau rentable. Ce qui semble difficilement envisageable...

Pour ces raisons, je pense que le pétrole ne devrait pas grimper trop vite. Il sera maintenu à un niveau suffisamment haut pour en limiter la consommation, mais pas trop. Le temps de permettre aux groupes pétroliers d’investir les bénéfices colossaux qu’ils sont en train de réaliser pour rester les acteurs énergétiques de demain.

Ça n’engage que moi, bien entendu!

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

David 19/01/2008 03:08

Bonjour à tous,La spéculation n'est en effet pas pour rien dans l'envolée des prix, mais il y a aussi des raisons fondamentales, structurelles.Beaucoup de régions du monde pétrolifère sont en déclin avéré après avoir atteint leur pic de production.Ce qui signifie que nous avons d'une aprt une économie émergente dont la demande de pétrole ne fait que croître, et d'autre part, un niveau de production actuel qui ne peut plus être augmenté, et sera même à court terme en baisse.Pour en savoir plus sur le pic pétrolier, puis-je modestement vous suggérer ma petite série de posts qui commencent sur http://grandeur-nature.skynetblogs.be/post/4979846/pic-petrolier-13Ensuite, lisez les documents plus ardus que je donne en référence.... Edifiant, vous verrez !   Bonne continuation

patriarch 05/01/2008 10:34

C'est sûr qu'il y a spéculation monétaire et de prise de pouvoir. Le malheur dans ces cas là, étant que ces spéculations pénalisent toujours les déshérités. ce fut le cas dans la sédérurgie, les mines, le textile etc...;Bon W-End malgré tout Genfi.

martine 05/01/2008 09:41

Et puis quand le prix du pétrole redescendra, c'est le prix des autres énergies qui remonteront, cercle infernal. bon week-end. Bises

Christian JULIA 05/01/2008 07:39

le jour où nous n'aurons plus besoin du pétrole, il ne vaudra plus rien...potons provençaus