Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 18:07

J'aime bien ce proverbe que la tradition attribue à Beaumarchais:


Calomnions, calomnions, il en restera toujours quelque chose.


Non pas pour ce qu'il dit mais mais plutôt pour le mécanisme qu'il décrit. Car après tout si cela marche pour la calomnie, ça devrait aussi marcher pour les versions suivantes:


Aimons, aimons, il en restera toujours quelque chose.


Positivons, positivons, il en restera toujours quelque chose.


Sourions, sourions, il en restera toujours quelque chose.


Respectons, respectons, il en restera toujours quelque chose.

.

.

.


Nous aurions tort de nous lasser de nos petites actions, aussi insignifiantes soient-elles elles finiront par laisser des traces comme la plus petite des gouttes d'eau qui finit par user la plus dure des pierres.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

sOem 13/07/2010 12:40



Génial...Ravie et impressionnée de découvrir ton blog. Le premier article sur lequel je tombe est à la hauteur du com que tu m'as laissé sur mon article d'hier. Très beau, profond, méditatif.


PS : Es tu le Genfi de Facebook qui me proposait un lift de la Rochelle pour Paris ?


 



patriarch 06/07/2010 10:17



C'est toujours aussi....causant.....Et cela les gêne énormément en ce moment. ils vont tout freiner jusqu'à près le vote de la réforme des retraites, et pas sur que celui ci se fasse sans
douleur. C'est la démission de Joyandet qui a précipité le licenciement de Blanc !! (Pour Blanc, c'est un guet-apens !!!)


Sarko était paraît-il dans une colère noire....il y du RIFIFI en haut lieu !!!!



maman enchantée 06/07/2010 09:05



C'est dingue ça c'est ce que je m'efforce d'expliquer à certains ! bisous enchantés !



christian 06/07/2010 07:54



mangeons, mangeons ... ah! zut, il ne reste plus rien ! Ton truc n'a pas marché !!!! Ceci dit, je suis bien d'accord avec ta vision l'homme... Merci aussi à ton copain Beaumarchais !


Potons provençau



Charlotte 05/07/2010 22:12



Oui, il en restera toujours quelque chose ...Tout ce que nous émettons crée des vibrations qui se répercutent comme des ondes concentriques s'élargissant...Si
l'on  pouvait émettre de l'amour plutôt que la peur!