Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 20:14
Ce n'est pas la première fois que je lance ce genre d'appel sur mon blog, mais en ce moment le manque de sang ce fait cruellement sentir. si vous êtes en âge de donner et que vous avez la condition physique pour le faire, n'hésitez pas à faire un don de sang près de chez vous.

N'ayez pas peur de la piqure, les infirmières font ça avec beaucoup de talent, on ne sent vraiment rien. Oubliez vos idées reçues et vos peurs de l'aiguille, et laissez vous tenter par ce geste solidaire d'une grande simplicité, qui ne vous coûtera rien d'autre qu'un peu de votre temps.

vous avez en vous de quoi sauver des vies, ne le sous-estimez pas. N'hésitez plus à faire partie de la pas assez grande famille des donneurs de sang. N'hésitez pas non plus à en parler autour de vous, à sensibiliser les gens au don de sang. allez-y à plusieurs c'est encore plus sympa.

pour trouver un centre près de chez vous:

http://www.dondusang.net/


Une infinie reconnaissance pour votre geste.
Partager cet article
Repost0
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 22:42
Dis-donc, tu peux venir m’aider à sauver une vie?
Désolé, je ne peux pas il ne faut pas que je rate mon film à la télé...

Surréaliste comme dialogue non? Et pourtant, à peu de choses près, c’est grosso-modo ce qui se passe...

L’idée n’est bien évidement de ne culpabiliser personne, mais les fait sont là:  Si près de la totalité des personnes sont pour le don de sang, au final, c’est moins de 20% qui passent à l’acte. Bien sûr, il y a ceux qui aimeraient et ne peuvent pas donner, mais la majorité du temps, pour tous ceux qui peuvent, c’est simplement le manque de motivation, la peur, ou simplement pas le temps ou l’envie.

Pourtant aujourd’hui, les hôpitaux manquent vraiment de sang et de plaquettes. De nombreux malades sont en attente et beaucoup nécessitent des transfusions de sang ou de plaquettes plusieurs fois par semaine. Ce geste de solidarité est d’une grande nécessité, les établissements sanguins manquent vraiment de sang, et il est difficile de motiver les gens à donner.

Lors de mon dernier don de plaquette, il y avait une famille. La famille m’expliquait que tous les membres de la famille donnent depuis que l’enfant à été sauvé par des dons de plaquettes. Il recevait jusqu’à 3 dons par semaine.

C’est ça qui est surprenant, c’est que tous autant que nous sommes, si nous avions notre enfant entre la vie et la mort, ou que nous même nous soyons dans le besoin d’une transfusion, nous aurions un mal fou à comprendre que si peu de gens franchissent le pas du don dans la mesure où tout le monde est convaincu de son utilité.

Pourtant, je vous assure, c’est vraiment facile. Le don de sang est certes plus rapide que le don de plaquettes, mais les deux ne demandent qu’un peu de notre temps. Et pour être franc, si le don de plaquette fait bizarrement plus peur que le don de sang, au final, je trouve qu’il est moins fatiguant. Car il n’enlèvent que les plaquettes et remettent le reste.

Pour ma part, j’y vais avec un groupe d’amis. On se réuni à plusieurs, on choisi le samedi matin pour que tout le monde soit dispo, on réserve les machines pour le don de plaquettes et on fait ça en groupe. C’est quand même plus sympa.

En tout cas, peu importe la manière dont vous pouvez faire ce geste, seul, ou en groupe, l’important c’est de réussir à se motiver pour maintenir la solidarité entre les êtres, faire en sorte qu’un peu de notre temps améliore la vie de malades en souffrance. C’est un geste simple, que beaucoup d’entre nous peuvent faire sans aucune contre-indication.

Et puis j’avoue que j’aime assez cette idée que les êtres marquent leur solidarité par le sang. que nous prenions conscience que notre sang dépasse les frontières que nous ne savons pas franchir. Que c’est peut-être notre sang qui a aidé la personne vers qui on aurait pas envie d’aller, ou que c’est le sang de ceux qu’on détesterai qui nous à sauvé... Peut-être cela nous aiderait-il à vivre mieux ensemble, allez savoir... tous les êtres frères de sang...

en tout cas, si vous voulez vous lancer dans cet acte solidaire, n’hésitez plus, je vous mets le lien vers le site qui vous permettra de trouver le centre le plus proche de chez vous.

http://www.dondusang.net/
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 13:24
Je ne vois pas d'autre issue: que chacun de nous fasse un retour sur lui-même et extirpe et anéantisse en lui tout ce qu'il croit devoir anéantir chez les autres. et soyons bien convaincus que le moindre atome de haine que nous ajoutons à ce monde nous le rend plus inhospitalier qu'il n'est déjà.
Partager cet article
Repost0
3 décembre 2008 3 03 /12 /décembre /2008 21:38
Ce sont des chiffres qu’on entend souvent, dès que l’on parle de la répartition des ressources. Mais au final, les entendre ne semble pas provoquer une prise de conscience particulière. On nous dit que



20% de la population mondiale utilise 80% des ressources de la planète, et 80% de la population mondiale essai de survivre avec 20% des ressources restantes.

Mais concrètement qu’est-ce que ça représente?

Tout le monde comprend facilement que nous vivons sur une planète aux ressources limitées, et nous le comprenons d’autant mieux lorsque certaines ressources viennent a manquer comme l’eau douce ou le pétrole.

Nous avons donc une Terre avec ses habitants et un nombre fini de ressources à se partager. Imaginons que les ressources soient matérialisées par une tarte, et que la population mondiale soit représenter par 10 individus. Si on applique les principes de répartitions énonces ci-dessus cela donne:

2 personnes prennent 8 parts, pour faire simple 4 chacune et 8 personnes se partagent 2 parts, soit 1/40ème de la tarte pour chacune de ces 8 personnes. Ce qui donne une tarte partagée de la manière suivante:



Vu comme ça, ça met en perspective les arguments qu’on entend sur les pays pauvres... Lorsqu’on entends que les pays pauvres sont pauvres parce qu’ils se débrouillent mal et que c’est de leur faute, on pourrait poser la question autrement:

Est-ce que les 2 personnes  qui profitent de 80% des ressources accepteraient de voir leur part passer de 40 à 10..? Car la question ne se pose pas autrement. Si il n’y avait pas de pauvres sur Terre, chacun aurait 10...

que sont prêtes à faire les deux personnes pour pouvoir conserver leur part de ressource à 40? Réalisons bien que le fait que la majorité de la population mondiale meure de faim nous arrange quand même plutôt bien...

Bien sûr, on nous parle de nivellement par le haut, mais là, on ne peut pas. Il y a 10 parts de tartes, le pâtissier est parti, il n’y a plus de farine et nous devons nous partager la tarte. Il faut que nous acception l’idée que nous consommons trop et au détriment des autres. Que l’énergie et les ressources que nous utilisons pour faire des “conneries” nous les prenons aux autres.

Revenir vers un monde équitable sous-entend forcement de modérer de manière significative notre consommation. Le partage des ressources doit se faire avec une notion d’équité et de justice. Prendre conscience de la manière dont se répartissent les richesses  fait de notre acte d’achat un acte engagé ou irresponsable.

Noël approche et nous allons encore acheter des tonnes de trucs inutiles, qui seront stockés ou jetés, simplement parce qu’il fallait acheter quelque chose. quel gâchis!!!

Il faut vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre... Gandhi.
Partager cet article
Repost0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 14:07
L’égoïsme, ça ne marche pas

Les sociétés humaines se construisent sur des valeurs. Les êtres se mettent ensemble pour tirer un bénéfice de la vie en communauté. Et c’est bien vrai, ensemble, nous sommes toujours plus fort.

Si on analyse la crise actuelle, et qu’on se réfère à des indicateurs pertinents, on s’aperçoit qu’on retrouve à peu de chose près des situations identiques d’avant la crise de 1929. Par exemple, on constate qu’aujourd’hui, les revenus sont aussi mal répartis qu’en 1929. La répartition de la richesse produite est de plus en plus inéquitable.

http://dechiffrages.blog.lemonde.fr/2008/11/10/des-revenus-aussi-mal-partages-qu%E2%80%99en-1929/

Sans rentrer dans des considérations économiques complexes que je serai bien incapable de mener, je ne peux m’empêcher de penser que les valeurs qui fondent le libéralisme peinent à construire une société juste et équitable. L’idée semblait séduisante… Pour les apôtres du libéralisme, si on laisse les acteurs de la société se débrouiller avec pour seul ligne directrice le « chacun pour soi », la société ne peut que s’enrichir, par ce que ces mêmes apôtres appellent le phénomène de ruissellement… C'est-à-dire que si quelqu’un s’enrichi beaucoup, il finira bien par en retomber quelque chose sur ceux qui sont en dessous. Eux aussi devant développer la même stratégie du « chacun pour soi ». C’est un peut comme si on remplaçait la loi du plus fort qui sévit dans la jungle par la loi du plus riche… Elle paraît plus morale car elle ne nécessite pas d’être violent… quoique…

Cette volonté de vouloir s’enrichir toujours plus et au delà du raisonnable, conduit les acteurs économiques à faire tout et n’importe quoi. Ceux qui définissent les règles de la répartition de la richesse s’octroyant une part de plus en plus grosse en dépit du bon sens. Aussi grande soit la force de travail d’un grand patron, comment imaginer que son travail coute 300 fois celui d’un ouvrier ? Prendre une décision, signer des papiers, avoir des responsabilités certes doit conduire à un salaire correct, mais la force de travail, ce sont les employés qui la représente.

Ces abus ont conduit à une véritable crise de la répartition comme en 1929 comme le montre les graphiques présentés dans le lien plus haut. Le moteur de cette mauvaise répartition n’est autre que l’égoïsme et l’avidité des dirigeants. A cela se rajoute l’avidité des financiers qui n’ont d’autre philosophie que de gagner toujours plus que l’année précédente.

On peut prendre le problème dans tous les sens l’égoïsme ça ne marche pas. On ne peut construire une société juste et équitable en ayant pour valeurs de bases l’égoïsme et l’avidité de ses membres. Une société humaine sera agréable à vivre si les valeurs que ses membres partagent sont des valeurs comme l’altruisme, la solidarité, le partage. Ce sont ces valeurs qu’il faut promouvoir. Ce sont ces valeurs qui assurent un mieux à vivre ensemble.

Trop d’égoïsme conduira toujours à des crises, que ce soit à l’échelle mondiale ou simplement d’une maison. Nous avons tous pu expérimenter les conséquences de l’égoïsme à notre échelle. Cela devrait nous suffire à nous convaincre que ce n’est pas une valeur qu’il faut défendre. Nous y gagnerons tous à être solidaires, car c’est la solidarité et le partage qui nous ont toujours permis de nous sortir des situations de crise.

Je sais bien qu’à chaque fois que je dis cela, j’ai droit aux mêmes commentaires disant que l’homme est égoïste par nature et que si ce n’est pas nous qui sommes égoïstes c’est simplement par ce que les autres le sont… Inconsciemment tout le monde voudraient être moins égoïstes, mais concrètement personne n’ose…

Il faut réaliser que dire que l’égoïsme est dans notre nature, nous condamne tout simplement… ça nous conduit dans une impasse où tout le monde perd à plus ou moins long terme. Le choix de la solidarité et du partage c’est le choix d’avoir une solution pour tout le monde, c’est le choix du bien être pour tous. Avec tous ses progrès technologiques et scientifiques, le monde a vraiment les moyens d’être un monde agréable à vivre si nous développions ces valeurs.

J’espère vraiment que la crise nous ouvrira les yeux et que nous ne répèterons pas les mêmes erreurs.

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 21:03
J'aime ces initiatives qui gomment les différences, qui ne nous cloisonnent pas les uns les autres.


Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 20:10
Faut-il être violent avec les gens violents?

quel sentiment aimerions-nous susciter chez une personne violente?

voulons nous susciter en lui plus d’amour ou plus de haine?

Et nous? que voulons-nous? Eprouver une victoire sur la violence? Jouir de voir l’autre humilié ou puni? quel sentiment cherchons-nous lorsque nous souhaitons stopper la violence?

Si notre but est la fin de la violence, on y répondra en étant soi-même la fin de la violence. Si la violence suscite en nous plus de violence, nous ne faisons qu’alimenter le feu que nous voulions éteindre.

Si l’on veut mettre fin à la violence, il faut que celle-ci s’épuise, pas qu’elle change de camp... Si l’on veut mettre fin à la violence, il faut avoir les bons gestes, les bons mots, mais surtout garder l’esprit en paix, sans haine. Il faut agir sans susciter plus de violence. Il ne faut pas se laisser entraîner par la violence de l’autre, il faut avoir la force de continuer à incarner l’amour et la compassion pour que doucement le feu de la haine s’éteigne.

Les mots et les gestes ont bien plus de pouvoir qu’on ne l’imagine lorsqu’ils touchent le coeur des êtres.  Ne sous-estimez jamais votre capacité à rayonner une énergie positive et douce qui s’opposera à l’énergie de la colère et de la haine.

Je sais que beaucoup d’entre vous me diront que c’est plus facile à dire qu’à faire. Peut-être, mais je peux vous affirmer qu’en n’éprouvant aucune haine vous pourrez désamorcer bien des situations.
Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 08:59
C'est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu'il a reçu.

Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité.

N'éssayez pas de devenir un homme qui a du succès, mais un homme qui a de la valeur.

La valeur d'un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.
Partager cet article
Repost0
15 juin 2008 7 15 /06 /juin /2008 21:00
On pourrait trouver mille réponses à cette question, mais si on revient au point le plus fondamental, nous faisons la guerre quand nous avons échoué à nous entendre...

Les causes de la guerre sont multiples, mais ce qui garanti une paix solide et durable vient essentiellement de notre capacité à tisser des liens avec les autres. Partager, comme on partage au sein d’une famille, respecter, comme on respecte ceux que l’on aime. Voilà ce qui conduit les hommes à vivre en paix. Dès que les hommes s’entraident, les sources de conflits disparaissent. Dès que les hommes partagent, ils plantent les graines d’une paix durable.

Faire et entretenir la paix ne demande pas d’armes sophistiquées. Juste de la volonté, de l’amour, du respect et de la tolérance. Pour vivre en paix, il faut que l’humanité se considère comme une seule et même famille habitant la même maison, la planète Terre. Cette maison peut nous abriter et nous protéger tous. Elle peut tous nous nourrir à notre faim, mais pour cela, il faut partager. Réaliser que nous n’aimerions pas être à la place de celui qui naît du mauvais côté de la frontière, et faire en sorte que tout le monde puissent vivre dignement. Il ne doit pas y avoir de fatalité dans son lieu de naissance.

Il appartient à chacun de nous de développer notre richesse intérieure, nos vraies qualités humaines. A chaque fois que nous éprouvons de la haine, de la colère, de la jalousie, de l’égoïsme, nous devrions nous demander pourquoi nous abandonnons les conditions d’une paix intérieure et extérieure. Nous ne faisons rien de bon lorsque nous sommes sous le coup de ces états mentaux si destructeurs pour nous et pour les autres.

Je n’ai pas de conseil à donner, juste envie de faire le voeux qu’on finisse tous par réaliser que l’amour est la plus grande force.
Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 22:03
Le gouvernement lance à partir du 2 juin une consultation public sur le thème "animal et société". L'occasion de remettre les choses à plat et de parler du statut de l'animal, de la tauromachie etc. Une occasion à ne pas rater pour tous ceux qui veulent participer à ce débat et faire bouger les choses.

voici le lien

http://www.animal-societe.com/

C'est l'occasion ou jamais.
Partager cet article
Repost0