Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 15:11
Lorsque j’écrivais l’article “Elevage industriel, une bombe à retardement”, je ne connaissaits pas ce chiffre. Depuis 10 ans, 75% des maladies qui ont affecté les humains ont pour origine des pathogènes provenant d’animaux ou de produits d’origine animale...

http://www.lemonde.fr/planete/article/2010/02/18/l-essor-de-l-elevage-une-menace-pour-la-planete_1307664_3244.html#ens_id=1307672

Ce n’est pas le seul impact lié à notre surconsommation de viande. Sont aussi touchés, la santé de manière générale, l’environnement, la biodiversité pour ne citer qu’eux. Quand on réalise que 80% des terres agricoles sont destinées à la production de céréales pour la nourriture animale, on mesure bien la disproportion qui existe entre notre surconsommation et les éventuels bénéfices que nous pourrions en tirer. Comme dans tout, les excès sont nocifs.

On pourrait voir dans ce constat beaucoup de raisons de s'inquiéter, mais à y regarder de plus près, c’est une vraie chance qui s’offre à nous. En effet, rares sont les problèmes majeurs qui disposent d’une solution aussi simple. Passer de l’excès à la modération ne demande que peu d’effort. Nous avons 14 repas à prendre par semaine. Il est donc assez facile de se passer de viande sur un ou plusieurs repas afin de ramener notre consommation à un niveau plus raisonnable et réduire ainsi les impacts cités plus haut.

Aujourd’hui, on ne peut que se réjouir de voir que le message passe de plus en plus. De voir que la prise de conscience des ravages de la surconsommation de viande est bien réelle. De voir que de plus en plus de personnes savent de temps en temps faire un ou plusieurs repas sans viande. Cette transformation de nos habitudes alimentaires est encourageante et chargée d’espoir. Une transformation qui trouve son origine dans la volonté commune de résoudre un problème qui nous concerne tous. Nous avons pris conscience que trop de viande nous condamnait, c’est un grand pas en avant.

Alors plutôt que de nous focaliser sur le ton alarmiste de l’article du monde, réalisons que cette victoire est à notre portée. Qu’une simple modification de nos habitudes alimentaires engendrera les effets bénéfiques auxquels nous aspirons tous.

Continuons donc simplement à faire passer le message, à partager l’information puisque nous partageons le même avenir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Conso
commenter cet article

commentaires

mamapasta 27/02/2010 20:34


sauf ceux qui font un exercice physique?????? Mais il y a pas mal de sportifs de très haut niveau qui sont végétaliens...Des marathoniens, des culturistes, des tennismen de premier
niveau...L'endoctrinement est vraiment très profond , mais sans aucun fondement!


Authentiqua 23/02/2010 23:04


Je pense que mis à part ceux qui font un travail physique, il est facile de se passer de viande. On fait un légume plus des féculents et on a pas besoin de viande. Personnellement, je ne mange pas
de la viande à chaque repas. Bonne soirée


Christian Julia 22/02/2010 17:33


j'ai été un surconsommateur de viande il y a de nombreuses années. Petit à petit j'ai diminué ma consommation et aujourd'hui j'arrive à n'en manger qu'occasionnellement. Toute peut arriver, c'est
un problème de prise de conscience et de conscience tout court
Merci Genfi
Potons provençau 


Tristan 22/02/2010 15:03


Coucou Genfi, 
Quel plaisir de te lire. J'adore !  Et je trouve que ton article est excellent, merci ! Oui, c'est doucement et par évolution qu'on fait les grande révolution qui durent. Quelquefois on est
impatient ou trop exigent avec nous même. Tout nos petits gestes multipliés par des millions de gestes, se sont des petits cours d'eau qui font de grandes rivière.
Bise à bientôt 


mamapasta 21/02/2010 21:35


on a poussé nos agriculteurs à produire toujours plus à grand coup de primes, et il a bien fallu écouler tout cela....le CIV s'est chargé d'une pub omniprésente , de nombreux médecins chercheurs de haut niveau y sont inféodés et de ce fait se sentent tenus de vanter des bienfaits en cachant les morbidités
afférentes à la consommation de viande....