Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 10:14

Avez-vous déjà ressenti des vrais moments de bonheur ? Bien évidemment, la question est posée en souhaitant que chacun puisse répondre par l'affirmative.

 

Dans ces moments magiques, de quoi avons nous besoins ? A vrai dire, de pas grand chose. Le bonheur se savoure et se suffit à lui-même. Ce sentiment de plénitude est même une des caractéristiques du bonheur. Les gens vraiment heureux n'ont besoin de rien.

 

A l'inverse, quand notre état n'est pas celui du bonheur véritable, nous avons ce petit tiraillement interne qui nous pousse à rechercher une satisfaction quelle qu'elle puisse être. On cherche quelque chose qui pourrait nous donner, ne serait-ce qu'un court instant, ce sentiment de plénitude qu'inconsciemment nous recherchons. L'esprit tourmenté de manière plus ou moins forte trouve dans l'acte d'achat par exemple cette paix temporaire. Même si nous n'achetons qu'une babiole, une bêtise, nous nous sommes fait plaisir, nous avons satisfait une envie. Après tout, pourquoi pas ! qui nous le reprocherait ? Ne nous dit-on pas qu'il n'y a pas de mal à se faire plaisir ? Dans notre société consumériste n'est-ce pas ce qu'on attend de nous ..?

 

Ne nous répète-t-on pas que le moral des ménages se mesure à son niveau de consommation..?

 

De là à dire que la société nous maintient dans une morosité ambiante pour que nous soyons plus enclin à consommer... Non, ce n'est pas possible, la société ne  veut que notre bien. Si les médias nous abreuvent de mauvaises nouvelles en tout genre c'est tout simplement que le monde est ainsi. Certes cette négativité déversée par les médias n'arrangera pas forcément notre moral. Ce qui nous poussera à trouver d'autres sources de satisfaction, ce qui fera grandir l'envie de se faire plaisir par tous les moyens. Qui s'en plaindrait ? Certainement pas les annonceurs qui font passer leur publicité après le journal télévisé...

 

Est-ce qu'un monde heureux consommerait autant ? C'est la question philosophique du soir.

 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

mato sapa 04/12/2012 06:02


en ce qui concerne le bonheur, je n'ai besoin de rien, j'ai fait bien attention de préserver le kit que j'avais reçu à la naissance 


Le bonheur est partout, il est dans le silence, dans le soleil qui se lève et se couche, sous le ciel étoilé, il est la sauce magique qui accompagne ma Cène personnelle...


potons provençau l'ome, je t'aime

patriarch 03/12/2012 07:49


Nous n'avons pas besoin des médias pour connaitre le moral. Nous voyons, tous les mois, qu'à partir du 20, il y a moins de gars au troquet du coin, pour le petit noir du matin, surtout parmi les
retraités.....