Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 23:00

Samedi 20 Octobre, 14h  place du palais Royal à Paris, rassemblement pour demander l'abollition de la corrida, tradition barbare à laquelle nous devons mettre un terme.

 

Inutile de vous dire la deception qui est la mienne après l'avis rendu par le conseil constitutionnel le 21 septembre qui considère que la corrida est conforme à la constitution. La première chose qui me vient à l'esprit après cette décision ridicule, ce sont les mots de Thomas Jefferson:

 

Quand l'injustice devient la loi, résister devient un devoir.

 

La question est comment résister? La violence n'a jamais été une réponse et hors de question de rester passif devant cette décision injuste à plus d'un titre.

 

Torturer pour le plaisir n'a rien de conforme à la constitution, si nos sages, qui pour le coup passent plutôt pour des lâches affirment le contraire, c'est pour des raisons pour le moins douteuses. La majorité des citoyens refusent en bloc cette tradtion qui n'en est pas une. D'ailleurs nous nous livrons à une vrai guerre du langage.

 

D'un côté nous avons des lobbies taurins qui disent:

 

- respectez notre traditions

- respectez notre culture

 

et c'est vrai que dit comme cela, on a tous envie de dire, oui le respect des traditions et des cultures c'est primordial. Mais ce n'est qu'une façon d'enrober la barbarie de cette soit disante tradition.

 

Les anti-corrida passent ainsi pour des anti quelque chose, et c'est clair qu'on n'aime pas les "anti", l'esprit humain ayant toujours un rejet naturel pour tout ce qui est négatif. De ce fait, ceux qui ne connaissent pas vraiment la corrida vont spontanement se placer derrière les jolis mots: respect de la culture et des traditions.

 

si on disait les choses telles qu'elles sont vraiment, les massacreur de taureaux devraient dire:

 

Laisser nous torturer notre taureau, laissez nous le mettre à mort comment on veut, laissez nous nos jeux barbares..

 

S'ils utilisaient ces éléments de langages, ceux qui n'ont qu'une vue superficielle de la corrida ne seraient plus enclin à la tolérer la corrida.

Et les anti, au lieu d'être anti quelque chose, deviendraient naturellement des abolitionnistes de ces pratiques barbares. Le mot "abolition"  ayant une connotation plus positive dans l'esprit des gens. en effet des sloggans comme:

 

- Abolition de la torture envers les animaux

- Respect de la vie

 

parlent beaucoup plus à la sensibilité des gens que "non à la corrida"

 

en tout cas, aujourd'hui, le plus important est de dire à nos politiques qu'ils sont en train de faire des mauvais choix, de dire au conseil des lâches que leur décision est cynique voire abjecte, qu'ils sont loin de la sagesse qu'ils revendiquent.

 

Ce grand rassemblement de prévu est donc l'occasion de manifester notre refus de cette tradition barbare. C'est notre façon de résister, de ne pas céder, de ne pas ce dire " de toute façon ont n'y peut rien". Nous avons encore des cartes à jouer, la question de la corrida devant  être traitée à l'assemblée. Plus nous seront nombreux, plus nous pourrons convaincre les députés d'avoir le courage que les membres du conseil constitutionnel n'ont pas eu.

 

Soyez donc nombreux à nous rejoindre, soyons nombreux à résister.

 

 

fuck corrida

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Triskel18 31/10/2012 03:27


Tradition?
Nothing in all the world is more dangerous than sincere ignorance and conscientious stupidity.
-- Strength to Love (1963)
Martin Luther King

Genfi 31/10/2012 11:30



très bien dit!



patriarch 14/10/2012 07:16


C'est aussi ce que disent les défenseurs des armes aux USA... Respect de la constittion et des traditions....


 


Bonne journée. Amicalement

Mamapasta 13/10/2012 17:03


Soyez nombreux à porter la voix de ceux qui sont dans l'impossibilité d'être là.....


 

Martine Eglantine 13/10/2012 13:58


Je partage ta déception face au maintien de cette barbarie qu'est la corrida. Bon week-end