Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 17:23

Le sel est certainement le condiment le plus banal que nous mettons sur nos tables. Il nous est tellement familier qu’on ne fait même plus attention à ce qu’il est vraiment.

Les cours de chimie ainsi que la communication tout azimut sur le sel a réduit notre connaissance de celui-ci à :

sel = chlorure de sodium

En fait, le sel est bien plus que cela, et ce serait une erreur que de le réduire à cette simple molécule. bien évidemment, le sel contient du chlorure de sodium, c’est même son composant principal. Mais le sel véritable, celui que nous récoltons en mer par exemple contient plus de 70 composants, comme le fer, du potassium, du magnésium, du calcium et bien d’autres encore.

Ce n’est pas pour rien que nos ancêtres le considéraient comme un produit important pour leur santé.

Aujourd’hui, dès que nous parlons de sel, les premiers mots qui viennent à l’esprit sont hypertension, maladies cardio-vasculaires, problèmes de santé, nourriture industrielle, enfin bref, le sel a beaucoup perdu de sa superbe...

Pourquoi ce changement ?

Si aujourd’hui, le sel sur nos tables est bien blanc et bien sec, ce n’est pas un hasard. Il est ainsi car il est raffiné. C’est-à-dire qu’on lui fait subir un procédé chimique qui va tout simplement isolé le chlorure de sodium des autres composants. En deux mots, ce n’est plus du sel, juste du chlorure de sodium.

Là où le sel de mer contient un peu plus de 80% de chlorure de sodium, le «sel de table» en contient 99%.

Le corps humain à besoin de sodium, plus exactement il a besoin du couple sodium potassium. Le sel de table privé de son potassium naturel par raffinage n’a plus les mêmes propriétés pour la santé. Certes il continue à relever le goût, mais c’est tout ! Et comme c’est ce sel qu’utilise les industriels pour leurs plats préparés, le déséquilibre sodium/potassium s'aggrave et prédisposent aux maladies cardio-vasculaire.

Il est donc important d’être attentif au sel que nous consommons car nos choix ne sont pas sans effet.

Ce qui est appelé «sel de table», «sel alimentaire» ou «sel de cuisine» est le sel chimique dénaturé à éviter le plus possible.

Le sel naturel et complet se trouve sous la dénomination «sel gris de mer», «sel de Guérande» ou «fleur de sel». C’est le sel à privilégier.

Il n’y a donc pas un sel, mais des sels, à nous de choisir celui que nous voulons consommer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires

Florence 02/10/2010 13:07



Suite au conseil de Marie-Lore j'ai testé le sel de l'Himalaya et je n'achète plus que cela. Merci pour ton argumentation qui vient appuyer mon ressenti.



Alice HUGO 27/09/2010 12:58



Ton propos ne manque pas de ...sel, Genfi ! Et je préfère son raffinement à celui que nous délivre les Industriels, dépouillé de sa substance vitale.
Chez moi, la fleur de sel exhausse les plaisirs de la table.
Et, puisqu'il est l'heure : bon appétit !!!



Thalie 25/09/2010 11:38



Pour une fois, j'ai pas tout faux ((-;


J'ai vécu tellement longtemps dans la région des Marais Salants de Guérande, que le gros sel gris et la fleur de sel sont quasiment les seuls que j'utilise. Je faisais quelques entorses quand
j'étais en rupture de stock, mais je ne le ferai plus!!!


Merci Genfi, à très vite pour de nouveaux articles. Bises



Sofie 24/09/2010 10:53



Hum, la fleur de sel, ... merci beaucoup pour cet article, c est tres instructif.
Bonne journee !



Hadda 24/09/2010 01:30



merci pour ce billet, j'en prends note pour mes prochaines courses