Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2007 7 29 /07 /juillet /2007 10:45
Lors de ma dernière randonnée, il m’est arrivé une chose bien étrange... Alors que je marchais sur un sentier forestier, je me suis retrouvé nez à nez avec un grand cerf. Il était là, immobile, en plein milieu du chemin. Je pensais au début qu’il ne m’avait pas vu, sinon il aurait pris la fuite, mais son regard fixe dans ma direction montrait non seulement qu’il m’avait vu, mais qu’en plus il n’avait pas l’intention de bouger. On s’est donc regardé ainsi quelques instant avant que je décide d’avancer pour voir jusqu’où je pouvais l’approcher.

Je fis un premier pas discret, puis un deuxième, mais toujours aucune réaction de sa part. J’étais conscient que me rapprocher davantage finirait par le faire fuir, mais bizarrement j’avais comme l’impression qu’il n’en avait pas envie. Il était maintenant à porté de main, et alors que je m'apprêtais à tendre le bras, une chose étrange se produisit... Le cerf se mit à parler et me dit:

- Nous t’attendions.

!!!! après un délais dû à ma surprise qui me paru une éternité, je fini par ouvrir la bouche pour répondre forcement un truc idiot...

- Qui, “nous”?

Le cerf tourna la tête vers la forêt, et là je vis sortir plusieurs animaux. Il y avait, des sangliers, des écureuils, des oiseaux, des renards, des hérissons etc. enfin bref, un bon échantillon de ceux qui vivent dans la forêt. Le cerf se tourna à nouveau vers moi pour répondre simplement en montrant les autres animaux:

-Nous.

- Et pourquoi m’attendiez vous?

- Pour te parler.

- Vous ne savez même pas qui je suis!

- Si, tu est Genfi, mais on s’en fout...

- Si c’est pour me dire ça, ce n’était pas la peine de se mettre à parler...

- Si nous parlons aujourd’hui, c’est pour que tu puisses transmettre un message à quelqu’un.

- Pourquoi n’allez vous pas directement voir cette personne?

- Il nous est difficile de sortir de ces bois.

- Oui mais je risque de passer pour un fou en disant que j’ai un message de la part d’un cerf et d’autres animaux.

Le cerf se mit à rire d’un rire... moqueur.

- Tu n’es plus à ça près...

Je me demandais bien comment je devais prendre cette dernière remarque... Mais au point où j’en suis.

- soit, je vous écoute.

Le cerf s’éclaircit la voix et dit:

- Nous, créatures du règne animal, voulons aujourd’hui exprimer notre immense gratitude à une personne qui depuis des années défend notre cause avec un courage hors norme, une volonté sans faille, un respect et un amour immense pour toutes les formes de vie. Nous voulons la remercier du fond du coeur pour son action et son engagement. Beaucoup d’entre nous lui doivent la vie, et ça, nous ne l’oublierons jamais. Elle agit pour nous sans jamais rien attendre de nous.

Elle se bat pour que vous les hommes puissiez comprendre que nous sommes des êtres sensibles tout comme vous. Car comme vous, nous éprouvons le plaisir et la douleur, comme vous, nous ne voulons pas mourir, comme vous, nous ne voulons pas souffrir, comme vous, nous tenons à nos enfants.

Elle se bat pour vous faire comprendre que nous payons un trop lourd tribu pour vous servir de nourriture, de vêtement, de canapé ou pire encore pour simplement vous servir de jeux stupides et sanguinaires, d’essais de laboratoire et d’exploitation en tout genre. Elle se bat pour nous redonner notre place d’espèce vivante à part entière qui avons les mêmes droits à la vie que les droits que vous vous êtes octroyés.

Elle se bat pour l’harmonie entre les tout êtres vivants et notre Terre à tous. Car cette Terre est aussi la notre. Vos droits sont aussi les nôtres. Nous voulons lui rendre hommage pour le temps qu’elle passe à défendre notre cause, à être notre porte-parole notre avocat dans un procès où l’on nous a condamnés d’avance. Nous voulons la remercier d’avoir un coeur rempli d’amour, où chacun de nous peut y trouver refuge.


Nous voulons que tu transmettes ce message à Zara, car c’est d’elle qu’il s’agit. C’est elle que nous, les animaux, voulons remercier du fond du coeur. Bien sûr, nous sommes conscients qu’elle n’est pas la seule, et que fort heureusement beaucoup d’entre vous nous défendent, mais Zara est devenue un symbole dans la lutte pour la protection animale et en la remerciant elle, nous remercions tout ceux qui s’activent pour faire reconnaître notre droit à la vie.

Maintenant, poursuit ton chemin.

Ayant achevé son discours, le cerf me regardant une dernière fois avant de se retourner et de s’enfoncer dans la forêt qui pour l’occasion se voilât d’une brume légère. Je restais là, planté au beau milieu du sentier, avec un air abruti comme quelqu’un qui venait de parler avec un cerf...

Je réalisai soudain, qu’en effet, les gens qui agissent pour la protection animale, eh bien on ne leur disait jamais merci. Ils agissent avec leur coeur, sans jamais rien attendre en retour. Ils agissent pour la beauté et le respect de la vie. Leur seule récompense c’est de voir la vie s’épanouir. Alors puisque aujourd’hui, ce drôle de cerf m’en donne l’occasion, j’en profite pour remercier tous ces gens qui usent de leur temps et de leur énergie pour s’élever contre la souffrance animale.

Un grand merci à tous et un grand merci à toi Zara, d’avoir mis ton nom au service d’une noble cause.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

David 11/08/2007 20:12

Bel hommage à une personne d'exception... qui le vaut bien !
Bravo à Zara, et bravo à toi aussi, Genfi, pour les idées que tu défends.

Pivoine 01/08/2007 16:34

Un illustrateur, un éditeur et ca ferait un super conte pour les grands comme pour les plus petits...
Si si(o;
Bonne journée

Chris Poseidia 31/07/2007 20:35

Superbe article Genfi ! Merci pour Zara, merci pour tous les animaux de la nature, et merci pour Gaïa aussi !En réalité nous ne sommes rien face aux animaux. Ils ne parlent pas comme nous l'entendons généralement mais nous avons tout à apprendre d'eux !

martine 31/07/2007 20:29

Super Genfi cet hommage à notre amie Zara. Bisous

Kiki 30/07/2007 20:12

Bel hommage à une belle personne! Je découvre le blog de Zara et son combat grâce à toi, je me sens proche de ses idées, je suis devenue végétarienne il y a dix ans pour les mêmes raisons qu'elle. T'as raison, Genfi, il faut que l'on se "cerf" les coudes encore et encore pour nos amis les bêtes...