Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 22:50
Le mois dernier, La FAO (Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a tenu un congrès dans lequel elle est arrivée à la conclusion que l’agriculture biologique est parfaitement capable de subvenir à l’alimentation mondiale. Dit comme cela, ça ressemble à une nouvelle parmi les autres, mais à y regarder de plus près cela peut carrément nous faire basculer dans une nouvelle ère...

Aujourd’hui, le seul argument des industries phytosanitaires et de dire que sans l’industrie chimique le monde mourrait de faim. voici ce que dit le directeur de l’UIPP


UN MONDE SANS PESTICIDES ?
JEAN-CHARLES BOCQUET


On lit, on entend régulièrement qu’un monde sans pesticides, qu’une agriculture sans pesticides seraient possibles, souhaitables. Au nom des industriels que je représente, je souhaite ici rappeler certains faits.

Les pesticides existent pour protéger les plantes contre les différentes agressions qui les menacent : maladies, insectes nuisibles, mauvaises herbes… En Europe, le XXème siècle a été le premier siècle sans famine, grâce à une augmentation de la production agricole à laquelle la protection des plantes a contribué.

Disposer d’une agriculture suffisamment productive pour nourrir la population à un coût abordable est crucial pour aujourd’hui et demain.

Contrairement à ce que nous pourrions croire, nous ne sommes pas dans une situation de surabondance agricole qui nous mettrait à l’abri du besoin : même dans la prospère Europe, nous consommons chaque année 110 millions de tonnes de céréales et nous avons en stock… 11 millions de tonnes, soit à peine un mois et demi de consommation.

A l’échelle mondiale, la population ne cesse de croître, et avec elle, la demande alimentaire; comment nourrir, dans quelques années, les quelque 2,5 milliards de personnes supplémentaires ? Pas avec des terres supplémentaires en tout cas, la surface des terres agricoles disponibles étant en baisse régulière depuis plus d’un siècle.

Les progrès des méthodes de production agricole ont été immenses au cours du dernier siècle, permettant à toujours plus de personnes d’avoir accès à une alimentation de qualité et diversifiée. Comment imaginer un monde sans pesticides ?


A écouter ce beau discours, sans pesticide l’humanité serait condamnée. Et c’est l’argument habituel et préféré du lobby des pesticides. Car finalement si ont nous dit que la faim justifie les moyens, on ne peut qu’être d’accord! Malheureusement, l’emploi des produits phytosanitaires, n’a rien d’anodin. Le nombre d’études les mettant en cause dans des problèmes de maladie, de cancer, d’infertilité ou de malformation sont nombreuses. Pour beaucoup, c’est le “prix à payer” pour pouvoir se nourrir. Et on ne parle pas ici des effets négatifs sur l’environnement. Je ne vais pas refaire un article dessus, mais pour toute personne qui souhaite en savoir plus sur les pesticides, leurs effets, les enjeux économiques, les mensonges, les manipulations etc. je ne peux que conseiller l'excellent livre “Pesticides: révélation sur un scandale français”.

Quoi qu’il en soit, aujourd’hui, la FAO, organisme mondiale, affirme que l’agriculture biologique à les moyens de nourrir la planète. Ce qui va à l’encontre des affirmations des industriels de la chimie. Bien sûr, on ne peut pas passer directement de l’agriculture chimique à l’agriculture biologique car les sols ont aujourd’hui trop souffert pour pouvoir faire une transition rapide. Mais si la FAO dit vrai, ce que pour ma part je crois sans aucune difficulté, il est nécessaire de commencer cette mutation au plus vite.

Il est vrai que lorsqu’on parle d’agriculture biologique, nous imaginons à tort qu’il s’agit seulement de méthodes de culture ancestrales. Ce n’est pas faux, mais ce n’est pas tout. Agriculture biologique veut dire avant tout cultiver en bonne intelligence avec la nature sans utilisation de pesticides et d’engrais de synthèses. L’agriculture biologique évolue sans cesse. Les pionniers comme Pierre Rabhi avec l’agro-écologie ou André Pochon et sa culture fourragère à partir d’association avec le trèfle blanc, sont nos contemporains. Ils ont su faire évoluer les techniques ancestrales pour que l’humanité garde la capacité de se nourrir sans pour autant hypothéquer son avenir. La science a permis également de mieux comprendre les mécanismes d'association, de décomposition de la matière végétale pour former le compost, les relations entre animal et végétal. Tout cela nous permet aujourd’hui d’avoir une agriculture biologique vraiment efficace. On fait attention à la nature, la nature nous le rend bien.

L’agriculture chimique est un système pervers qui s’auto-alimente. Dès que l’on met des engrais et des pesticides pour augmenter le rendement, on dégrade la qualité du sol qui l’année suivante demandera encore plus d’engrais pour pouvoir permettre la croissance des plantes. De plus les produits ayant fortement réduit la bio masse contenu dans le sol (vers de terre, micro-organisme, etc) les parasites vont trouver un environnement libre pour se multiplier ce qui nécessitera encore plus de pesticides. Un cercle vicieux qui n’a qu’une réelle vertu, enrichir les industriels de la chimie.

Aujourd’hui, il nous faut faire un choix. La FAO affirme que nous pouvons nous nourrir avec du bio, dans le même temps, un article du monde du 11 juin 2007 dénonce le risque sanitaire avéré engendré par les pesticides mais toujours mal pris en compte. Alors pourquoi attendre? Il nous faut sans hésiter commencer la rénovation de l’agriculture vers le biologique. Commencer à redonner à la terre la possibilité de nous nourrir plutôt que de la rendre stérile pour la gorger d'engrais de synthèses. Nous devons limiter de plus en plus nos usages de pesticides et d’engrais. C’est maintenant qu’il faut le faire, c’est maintenant que commence la nouvelle ère... enfin j’espère!

sources:
http://www.fao.org/organicag/ofs/docs_fr.htm
http://www.infosdelaplanete.org/2078/l-agriculture-biologique-contre-le-rechauffement-climatique.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Manu 08/07/2007 11:18

Merci de ces infos .... je fais circuler cette infos dont j'avais entendu parler mais sans pouvoir remettre la main dessus .
Luttons pour nous diriger vers le bio et mettre fin aux pesticides et aux ogm's !
 

Raksha 16/06/2007 20:40

Je constate simplement que le bio est en plein boum en France, et ce depuis quelques temps, à tels points que presquetoutes les grandes surfaces ont (ou vont avoir) leurs gammes "bio"..Je pense que c'est excellent, car les prix baissent et donc plus de personnes y a accés..L'agro-alimentaire sera peut-être obligé de quitter les pesticides (et autres) pour continuer à vendre....

Genfi 18/06/2007 20:57

C'est ce que j'espère de tout coeur!

Alice HUGO 14/06/2007 10:57

Comment exprimer en quelques lignes le dégoût que ces dérives m'inspirent ?...Qu'il s'agisse des actes criminels pratiqués par les Laboratoires - lobbys extrèmement puissants , financièrement et politiquement - ou par les assassins aux pesticides, je me rebelle avec force.Même si le combat me semble bien inégal...Mais tant qu'il  y aura des personnes telles que toi pour célébrer et défendre les valeurs de notre Humanité, je garderai l'espoir d'une prise de conscience salvatrice.Merci, Genfi, pour la générosité de ton âme, digne de Wakan Tanka.Avec mon affectueux respect,                   Alice.

Genfi 14/06/2007 22:39

Toujours des coms super gentil ma chère Alice! Un grand merci et plein de bisous affectueux.

zara 13/06/2007 21:32

oui, petit à petit des informations de ce genre voient le jour et ça me fait un bien fou...malheureusment les lobbies font des contreinvestigations, mais je pense qu'on ne peut pas nous prendre pour des c.. pendant encore très longtemps.Et oui, j'ai une forte espoir!!!

Genfi 14/06/2007 22:41

ça pour nous prendre pour des c..., ils nous prennent vraiment pour des c... Enfin espérons que le changement est en marche!Bises.

patriarch 13/06/2007 11:07

Attends la réponse des lobbys "à pognons" !! Sans révolution, rien ne se fera !! C'est malheureux, mais c'est ainsi. Trop d'hommes politiques leurs sont inféodés. Rien qu'à voir la position d'un certain Sarko sur les parachutes dorés,qui a déjà évolué après les présidentielles. Il ne faut pas réver !!

Genfi 14/06/2007 22:45

C'est clair que ça ne va pas être facile... je préfère l'évolution à la révolution, mais si il n'y a plus le choix....