Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 14:11
Depuis quelques années maintenant, il est possible à tout un chacun de partir pendant ses congés (ou simplement son temps libre) pour participer à une mission humanitaire ou environnementale. L’avantage, c’est qu’on peut se rendre utile en ne partant qu’une ou deux ou trois semaines.

De plus, de plus en plus d’entreprises soutiennent ces initiatives et participent pour partie au financement de ce type de congés de leurs salariés.

Lorsque l’occasion s’est présentée, je l’ai saisi pour faire quelque chose d’utile pendant mes congés. C’est ainsi qu’en 2004, je me suis retrouvé au Cameroun pour participer à une mission environnementale mise en place par une association: Planète Urgence.

Quand on a peu de temps comme 15 jours à offrir, il est difficile de mettre en place un projet et de le suivre jusqu’au bout. Le travail de l’association est donc d’une grande importance car c’est l’association qui fait du long terme avec de courtes disponibilités des volontaires. C’est donc elle qui met en place les missions, la structure et toute la logistique pour que l’aide que l’on apporte soit efficace dès le premier jour.

Revenons à ma mission. Mon rôle pendant ces 15 jours était de participer au suivi et au comptage de la faune d’un parc africain (le parc de Waza). Comptage nécessaire pour déterminer les espèces en voie de disparition (pour mettre en place des plan de protection), celles qui doivent faire l’objet d’une régulation et celles qui peuvent être consommées par les populations locales. Ce comptage ne se fait pas en 15 jours, il dure plusieurs années, ce qui oblige les volontaires à se succéder en permanence.

On pourrait croire la chose aisée, mais il n’en est rien. D’abord, il faut se lever très tôt, avant que le soleil ne devienne trop fort. Puis, a partir d’un point déterminer par le conservateur du parc, on part dans une direction donnée. direction qu’il faut garder du début à la fin. D’où l’importance de la boussole. Bien évidemment ce dénombrement se fait à pied, dans la savane. Nous partions à 2, un guide armé et moi. tout au long de la progression il nous faut noter les animaux rencontrés, le type, le nombre, la part des femelles, des mâles et des jeunes, l’heure à laquelle on les croises la distance et l’angle par rapport à notre direction. Les marches durent d’une à deux heures, et suivant les types de végétations traversées, c’est plus ou moins difficiles.

Il y a la végétation basse, très dense qui vous donne l’impression de marcher avec des velcros sous les pieds, les hautes herbes qui vous cachent la vue et surprise vous couvrent de tiques (il m’est arrivé d’avoir presque 100 tiques sur le corps), les zones boueuses, les zones brûlées, et parfois des zones agréables qui transforment la progression en promenade. Bien évidemment il est préférable de ne pas être trop émotif devant des serpents ou jolies araignées ou autres insectes. Côté repas, il fallait se contenter du minimum, idem pour le couchage.

Ceci dit, l’expérience est intéressante et enrichissante. Le catalogue des missions proposées par Planète Urgence permet vraiment de trouver une mission que l’on a envie de faire. Je pense repartir un de ces 4, mais cette fois ci pour faire plus du développement, comme participer au soutien scolaire en Afrique ou former les gens à l’informatique ou autres outils modernes. J’ai hésité entre la mission environnementale et celle de développement, puis enfin de compte, comme j’avais déjà eu l’occasion de faire de l’humanitaire lorsque j’étais casque bleu au Liban, j’ai choisi ce coup-ci l’environnement.

Si le coeur vous en dit, n’hésitez pas, je ne connais pas de personnes qui ont regretté cette expérience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Carmen Molina 29/08/2007 10:12

Heureusement qu'il y a des gens comme toi pour compenser l'individualisme grandissant de notre société. J'ai juste, comme çà, intuitivement, envie d'ajouter quelque chose : pense à toi aussi. Tu es au moins aussi important que ceux que tu aides.
Carmen

Zézette 16/01/2007 23:56

Tant pis pour Barcelone.... c'est cool que t'ai une fille ! Elle a quel âge ?Moi j'espère bien avoir des enfants aussi un jour.... bon pour le moment c'est mal barré... mais bon j'y crois encore....

Zézette 16/01/2007 11:32

t'es pas en vecances de jeudi à mardi.... cette semaine par hasard ??? avec une envie de visiter barcelone ????merci pour ton com' !

Genfi 16/01/2007 22:43

Ce ne serait pas la première fois que je pars sur un coup de tête, mais maintenant j'ai ma fille à m'occuper. C'est en tout cas très gentil de me faire cette proposition.A+

Michka :0010: 16/01/2007 10:17

j'adorerai tenter cette expérience!j'ai moi même visité de nombreux parcs africains et ai vécu 2 ans au Nigerbonne continuation à toi

Genfi 16/01/2007 22:40

J'espère que tu pourra un jour tenter cette expérience car c'est vraiment enrichissant. si en plus tu es déjà habitué à l'Afrique ça n'en sera que plus facile.

patriarch 16/01/2007 09:44

Le jour où tu repars, fais le nous savoir !

Genfi 16/01/2007 22:38

Maintenant que j'ai mon blog, j'en profiterai pour prévenir de mon départ et vous livrer mes impressions à chaud dès mon retour.A+P.S. à moins que tu me demandais cela pour partir avec moi... ;o))