Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2007 3 10 /01 /janvier /2007 00:01
Drôle de question n’est-ce pas? En fait c’est la question que je me pose en parcourant les droits de l’homme. tout le monde connaît la déclaration des droits de l’homme rédigée le 26 août 1789. C’est un texte fondateur du droit français, dont on peut trouver le détail ici.

Et comme j’entends souvent parler des droits de l’homme à travers le monde, je me dis que le monde entier s’est approprié ces droits fondamentaux...

Ben c’est pas exactement ça!

En allant sur le site des Nations-Unies, ont trouve une autre déclaration des droits de l’homme, un peu plus riche, puisqu’elle contient 30 articles là où la notre n’en contient “que” 17. Celle-ci date du 10 décembre 1948 et a été approuvée par les 58 états membres des Nations-Unies de l’époque.

Pour les comparer:
Droits de l’homme made in France
Droits de l’homme made in ONU

D’où ma question, doit on se considérer comme citoyen du monde ou comme français? Quels droits voulons nous revendiquer? Pouvons nous revendiquer les deux et être des super citoyens du monde?

en fait, mes questions à 2 balles n’ont pas beaucoup d’intérêt, je voulais juste montrer que lorsqu’on parle des droits de l’Homme, on pense tous parler de la même chose, alors qu’il n’en est rien. Prenons le premier article:

Article premier (français)- Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune.


Article premier (ONU)- Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.



Bizarrement, dans la version français, nous reconnaissons que les couches sociales sont déterminées par l’utilité commune... tu dois être ouvrier, car il faut des ouvriers et tout le monde ne peux pas être patrons... Je caricature mais quand même on est en droit de s’interroger... Quoi qu’il en soit, je préfère mille fois la formulation de l’ONU ou nous devons agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité...

En tous cas, quelque soit la déclaration que l’on choisi, j’ai bien l’impression en regardant autour de moi et ce qui se passe dans le monde que beaucoup l’on oublié.

Pour conclure et répondre à ma question initiale, je dirai que je suis un citoyen du monde français.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Sophie (Ti Taz sur OB) 21/01/2007 19:20

A mon tour de découvrir ton blog, et cet article m'a drôlement intéressée.  Je sens que je vais fouiller un peu plus...
En tout cas, tu m'as fait trop rire en répondant à mon questionnaire!!!
Bisous et bon dimanche

Genfi 21/01/2007 19:36

Bienvenue sur mon blog. J'ai en tout cas beaucoup apprécié le tien.

Carmen Molina 12/01/2007 16:44

Je crois qu'on est d'abord un être humain avant de venir de quelque part, d'ailleurs, tous les sentiments de base sont partagés par l'humanité entière quelque soit le degré de civilisation: la joie, la tristesse, la peur, la colère, et ils sont ressentis à partir des mêmes types d'événements. Les écarts croissants entre les modes de vie et les intérêts différents créent les conflits et les dominations qui nous font oublier que dans le fond, on est tous pareils, ni supérieurs, ni inférieurs, mais égaux.
Carmen

Genfi 12/01/2007 21:33

entièrement d'accord avec toi.

martine 11/01/2007 07:02

Je me considère comme une française citoyenne du monde , il n'y a pas d'incompatibilité. Je préfère aussi la définition des droits de l'homme de l'ONU beaucoup plus égalitaire.  Article très intéressant

Genfi 11/01/2007 07:39

Bonjour Martine,fort heureusement être citoyen du monde n'est pas incompatible avec le fait d'être français,  mais c'est  vrai que pour ma part, je me considère d'abord  comme un citoyen du monde avant d'être français.

céleste 10/01/2007 21:40

j'ai toujours pensé, bêtement, et avec peut-être une pointe de forfanterie (parfaitement stupide j'en conviens) que les 'droits de l'homme 'français étaient devenus 'les droits de l'homme' universels... je découvre mon erreur en te lisant!a la vue du premier article (ce soir trop fatiguée pour éplucher les autre) il semblerait que la version des Nations Unies soit meilleure..Parce que cette histoire de distinctions sociale....bof!!Mais c'est vrai aussi que pour l'époque ce texte était révolutionaire.celui des Nations Unies date de 1948, un contexte bien différent.

Genfi 10/01/2007 22:28

Le premier article diffère un peu par le style, mais le reste est pour le coup assez différent. C'est à lire au moins une fois.

marcel 10/01/2007 21:23

Je ne sais pas si la version française a finalement un sens si différent de celle de l'ONU. C'est parfois une histoire de contexte, d'époque, de personne, d'interprétation... Pour ma part, et pour répondre à ta question,  je m'estime citoyen du monde (d'ailleurs, c'est une expression que j'aime employer), parce qu'avant la délimitation des états, faite par l'homme, le monde n'était qu'un seul et mème continent (la Pangée).

Genfi 10/01/2007 22:27

Oui je m'estime également citoyen du monde avant tout. Mais c'est vrai que si j'ai voulu présenter les deux versions, c'était juste pour remettre les choses en place, car la majorité des gens avec qui je discute pensent que la déclaration en vigueur dans le monde, c'est celle écrit par la France en 1789...Un petit rappel ne peut pas faire de mal.