Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2007 1 08 /01 /janvier /2007 00:01
Puisque le développement des nouvelles technologies nous permet de contacter notre président de la république directement par mail (on peut faire ça ici), j’ai donc pris mon plus beau clavier pour envoyer un courrier par voie électronique à la présidence de la république. Ce courrier vient compléter celui que Marcel a déjà envoyé au sujet du problème tibétain.

Voici ce que j’ai écrit à l’Elysée:

Monsieur le Président,

Voilà plus de cinquante ans que le peuple tibétain souffre. Cette souffrance, qui a débuté par l’invasion du Tibet par la Chine, continue aujourd’hui sans que la communauté internationale ne réagisse. La Chine étant devenu le partenaire commercial idéal pour les années à venir, la question des droits de l’Homme au Tibet s’efface devant des considérations purement économiques.

Lionel LUCA, député UMP président du groupe d’étude sur le Tibet, a dit récemment dans un communiqué de presse à propos du comportement français sur le problème tibétain, que “l’aplaventrisme ne rapporte pas”. En effet, bien que la France ai choisi de ménager son partenaire chinois tandis que les Etats-Unis recevaient le Dalaï-Lama à la Maison Blanche, la Chine a préféré acheter des Boeings plutôt que des Airbus, et a préféré choisir Westinghouse plutôt qu’Aréva pour ces centrales nucléaires. Jusqu’où allons nous pousser “l’aplaventrisme” pour espérer obtenir des contrats avec la Chine? La Chine a t-elle voulue saluer notre courage en choisissant Boeing et Westinghouse?

Je comprends que la France ne détienne pas à elle seule la solution du problème tibétain, mais si la France sait prendre des initiatives pour tenter de trouver une solution au problème palestinien ou libanais par exemple, pourquoi la France doit-elle rester muette dès qu’il s’agit du problème tibétain? Pourquoi n’est-il pas possible d’engager un dialogue avec la Chine pour résoudre le problème tibétain?

Pour tenter de mettre un terme aux souffrances de son peuple, le Dalaï-Lama a énoncé un plan de paix en cinq points. Dans ces cinq points, aucun ne concerne une revendication d’indépendance vis-à-vis de la Chine. Ce plan n’a donc rien de bien contraignant pour la Chine et rend la solution acceptable par tout le monde. Pourquoi aucune grande nation, dont j’imagine sans difficulté que la France fait partie ne soutient ce plan de paix? Pourquoi la France dont son attachement aux droits de l’Homme est reconnu par tous ferme les yeux sur la question tibétaine?

Puisque l’aplaventrisme ne rapporte pas, je vous sollicite aujourd’hui pour que la France retrouve le courage d’aborder les problèmes des droits de l’Homme au Tibet dans ses relations avec la Chine, et pourquoi pas, que la France soit à l’initiative d’une résolution du problème tibétain par le soutien au plan de paix en cinq points du Dalaï-Lama.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de ma très haute considération.


bien entendu, si je partage avec vous ce courrier, ce n’est pas pour que vous en fassiez autant, non, c’est juste parce que c’est mon blog et que j’ai pris l’habitude depuis maintenant presque 2 mois de vous faire partager mes réflexions et parfois mes engagements. Voilà plusieurs années que je soutien la cause tibétaine, cette lettre n’est donc que la suite logique de mon engagement pour cette cause.

Pour les plus curieux, vous pouvez jeter un oeil sur le site que j’ai réalisé voilà des années sur la culture tibétaine, vous pouvez également voir l’école (TCV: Tibetan Children’s Village) fréquentée par le petit tibétain que je parraine, ou même apprendre ce qu’est le BLUE BOOK tibétain.

Si je ne vous demande pas d’en faire autant, c’est qu’il suffit de voir le monde pour comprendre qu'énormément de gens souffrent, que ce soit en France, ou bien ailleurs dans le monde, il appartient donc à chacun d’orienter son aide ou simplement son attention sur ce qui le touche le plus. Mon utopie sera toujours celle d’un monde ou les gens s’entraident plutôt qu’ils ne s'entre-tuent, et c’est ce que je défendrai à chaque fois que j’en aurait l’occasion.

Parce qu’en prenant du recul, l’humanité ne forme qu’une seule famille.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Tibet
commenter cet article

commentaires

La Lézarde Tibétaine 09/10/2010 23:15



Bravo pour cette lettre :) respect total !



vahina 19/05/2010 20:59



Excellente initiative que cette lettre au président. T-as-t-il répondu?


J'ai interrogé récemment l'âme du dalaî lama, sur ce sujet. Le récit est dans mon blog.


J'aime tes actions papiers, de parainnage, mais agis-tu pour les autres plus directement dans ta vie?


J'ai vu que ta fille s'appelait Auraine, c'est rare, ö reine!


Avec tout mon amour


vahina



Alice HUGO 09/01/2007 23:34

Hello, Genfi le Sage. Sous Rome, tu aurais été un grand orateur. Je comprends mieux l'analyse que tu as faite de mes poèmes: la sincérité et l'émotion que tu y as trouvées t'habitent tellement toi-même au plus haut degré, que tu t'es peut-être un peu retrouvé dans la projection de mes écrits. J'en suis très flattée, d'autant plus que les sujets que tu abordes dans tes articles interpellent le lecteur, par leur pertinence et par l'objectivité de ton discours. On les lit comme l'on boit un grand verre d'eau fraîche en plein été : avec délectation. Je reviendrai plus longuement.         Alice.

Genfi 10/01/2007 07:52

Merci Alice. Je suis obligé d'écrire en rouge tant tu me fais rougir... Mais bon ça fait toujours plaisir à lire.

Artno 09/01/2007 22:16

Belle action.

Genfi 09/01/2007 23:13

Merci bien.

sylvie 09/01/2007 21:58

Bonsoir. Je suis moi-même sensible au problème tibétain et je parraine également un enfant depuis environ 15 ans par l'intermédiaire de cette association : http://solhimal.free.fr/ . Elle est basée à Strasbourg, les enfants vivent soit au Népal ( mon filleul Tashi y habite ) soit en Inde.La Chine essaie d'anéantir leur culture par tous les moyens.

Genfi 09/01/2007 23:12

Merci pour ce lien interressant. Mon parrainage est un peu plus recent puisque je l'ai commencé il y a 5 ans environ. En tout cas, bravo pour la constance dans votre parrainage, c'est également mon objectif que d'accompagner mon filleul pendant toute la durée de ses études.