Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2007 5 05 /01 /janvier /2007 00:01
Comme je l'ai déjà abordé dans 2 de mes précédents articles (le biocrunch   et le biocrunch à la ferme) le nombre d’espèces vivantes (aussi bien végétales qu’animales) est en train de s’effondrer à vitesse grand V. Les raisons de cet effondrement sont parfois complexes. Le fond des Nations-Unies pour l’agriculture ainsi que l’Europe au travers de plusieurs directives encouragent la sauvegarde de diverses espèces pour assurer la sécurité alimentaire de la population mondiale. Jusqu’à là, me direz-vous tout va bien, les choses évoluent dans le bon sens…

Eh bien non ! Les limites de l’absurdité viennent d’être franchies par la justice.

Depuis quelques années, une association (kokopelli) œuvre pour préserver les semences en voie de disparition afin que celles-ci ne se perdent pas. Le travail de cette association est un véritable travail de fourmi. Cependant, cette association vient d’être condamnée en appel pour lui interdire de vendre ces variétés entièrement naturelles et consommées de tout temps par l’homme.

Le pourquoi du comment peut être lu dans ce communiqué,  mais pour ceux qui veulent un résumé rapide : le travail de cette association gêne énormément la prise de monopole des producteurs de semences OGM et hybrides.

De plus, Il faut savoir que cette association avait été relaxée en première instance, mais la cour d’appel a choisi de donner raison aux industriels. L’association n’a d’autre choix que de se pourvoir en cassation.

Pour aider cette association, nous pouvons signer une pétition en ligne contre l’aliénation des semences par les industriels.

Voici cette pétition


La semence, essence même de la vie, est aujourd’hui menacée. 12 000 ans de construction collective patiente et réfléchie ont abouti à la création d’un patrimoine végétal, technique et culturel inestimable, commun à toute l’humanité. Cet héritage court aujourd’hui le risque d’être confisqué par une infime minorité.

L’aliénation de la semence par l’agro-industrie, constitue un danger sans précédent pour l’avenir : l’indépendance alimentaire et la santé des peuples. Les vendeurs de pesticides bricolent dans leurs laboratoires des chimères génétiquement modifiées, qu’ils osent appeler semences, générant des plantes dépendantes entraînant une régression technique pour les paysans, les jardiniers et les amateurs.

Les lobbys, aidés par l'Etat, pour obtenir le monopole de ce qui appartient à tous, veulent supprimer le droit inaliénable de chacun de ressemer sa récolte. Les sélections de terroir garantissent des plantes saines et savoureuses. La semence industrielle est malade, elle ne peut vivre sans pesticides, engrais chimiques ou manipulations génétiques. Polluante pour l’environnement, elle est le point de départ de la mal-bouffe. Comme les générations qui nous ont précédés, nous avons le devoir de transmettre à nos successeurs, la possibilité d’orienter et de choisir leur avenir.

- Conscient que le maintien de la biodiversité est facteur de sécurité, d’indépendance alimentaire et de nourritures abondantes pour demain,

- Conscient que la semence est un bien commun à tous les peuples,

- Je demande que la loi AFFIRME le droit inaliénable de toute personne de cultiver, semer, multiplier, acheter, échanger, offrir, céder, transmettre tout végétal (graine, bouture, plant, tubercule, etc.) sans restriction légale d'aucune sorte.

- Je revendique le droit de me procurer et de consommer librement la nourriture issue du produit des semences de population, de pays, de famille, dites anciennes : toutes, graines de vie.

En signant cette pétition, je défends ma liberté, un patrimoine et permet, avec l’association Kokopelli, la transmission de la biodiversité et de la fertilité aux générations futures.


après avoir signé, vous recevrez un email pour confirmer votre signature.
Attention, ne téléchargez pas la pétition car manifestement il y a problème avec le fichier PDF, lisez-la directement sur le site.


Si vous vous sentez concerné, vous pouvez signer cette pétition. Si vous ne voulez pas la signer mais que vous souhaitez quand même faire quelque- chose, diffuser l’adresse ou la pétition. On ne sait jamais, ça peut tomber dans les mains de quelqu’un qui souhaitera la signer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

juliette03 07/01/2007 23:50

Quand à ta pétition, je ne la signe pas, ne croyant pas qu'elle puisse apporter quelque chose, et empêcher quoique ce soit.........
T'es-tu engagé auprès de Bové, le compatriote de Stella ?
Sur que 'ces saloperies qu'on sème, venant de "graines génétiquement modiifiés" , nous " fera tous "crever d'un cancer"........
Si seulement ces "décideurs, ces lobby en avaient conscience, et pouvaient eux-mêmes être atteints........je suis pour la loi de la jungle "oeil pour oeil, dent pour dent".............Mais au nom du fric, on ne pourra rien arrêter, comme les "délocalisations"............

juliette03 07/01/2007 23:42

C'est marrant, Genfi, je passe plus de temps à lire tes commentaires sur les autres blogs, que sur ton site....C'est très technique, ce que tu dis...et, long... Je viens du blog de Stella, qui veut tout lâcher....c'est marrant de voir "vos positions si opposées", mais, c'est bien qu'elle te laisse t'exprimer....Bravo pour ton engagement ds l'aide apportée aux autres.......Ds notre commerce, au lieu de faire de la pub, ds les grands quotidiens, nous préférons "aider les associations", et, ponctuellement, nous aidons "individuellement"...

Marc 06/01/2007 21:56

J'ai signé de mes dix doigts. En aurais-je eu plus qu'ils auraient été sollicités aussi. Bravo pour ton engagement.

Genfi 07/01/2007 11:06

Merci pour ton soutien.

Arianil 06/01/2007 20:32

Signature enregistrée. Je vais poster une note sur mon blog pour relayer l'info. J'étais déjà stupéfait par la "directive" interdisant l'usage d'engrais naturels traditionnels ; c'est la même logique qui est à l'oeuvre ici : pillage des ressources et de l'information génétique "dans le domaine public" et dépôt de brevets après quelques modifications. Un jour, ils trouveront le moyen de nous faire payer nos enfants à naître, dont les gènes sélectionnnés seront brevetés !...

Genfi 07/01/2007 11:05

Merci pour eux, merci à toi.

christel/seuleaumonde 06/01/2007 11:47

je te souhaite un bon week-end ! bisous, christel

Genfi 07/01/2007 11:02

très bon week-end à toi aussi.