Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2006 5 22 /12 /décembre /2006 00:01
L’argent ne satisfait pas plus l’avidité que l’eau salée ne désaltère la soif...

Je ne sais pas qui a dit cela, si j’ai bonne mémoire, j’ai dû trouver cette phrase dans un recueil de sagesses indiennes. En tout cas, cette phrase m’inspire quand je vois la relation que nous avons avec l’argent. Bien sûr, on pourrait dire que l’argent ne fait pas le bonheur, mais je trouve que c’est prendre un raccourci trop facile.

C’est indéniable, l’argent à lui seul ne peut pas faire le bonheur. Mais dire cela à quelqu’un qui n’a rien, qui vit dans la rue, ou qui ne peut pas se payer un traitement médical n’a pas beaucoup de sens. L’argent est un moyen nécessaire pour obtenir des biens et des services.  Et si l’homme ne peut pas se procurer les biens et les services de base pour assurer sa survie, il aura du mal à trouver le bonheur. Il est donc nécessaire d’avoir un minimum d’argent pour vivre dans notre société dans la mesure où nous ne sommes pas au fin fond d’une forêt tropicale.

Mais alors d’où vient notre problème avec l’argent? Je crois que nous sommes d’accord pour nous dire que nous n’en avons jamais assez. Il suffit de regarder autour de nous, la société entière se construit sur ce besoin de plus d’argent. L’aspiration de chaque être humain à être heureux est devenue une volonté d’être de plus en plus riche. L’argent est devenu le but d’une vie.

En réfléchissant, pouvons nous répondre à ces questions:

A partir de quelle somme pouvons nous nous considérer heureux si nos enfants décèdent?
A partir de quelle somme pouvons nous nous considérer heureux si nous sommes frappés d’une maladie mortelle?
A partir de quelle somme pouvons nous nous considérer heureux s'il nous reste deux jours à vivre?

Je sais, ces questions sont stupides, mais ceci dit, elles ont l’avantage de remettre les choses à leur place. Nous avons tendance à oublier que la vie est un cadeau, que voir nos enfants s’épanouir et partager des moments privilégiés avec eux et nos proches n’a pas de prix, que jouir d’une bonne santé est un présent inestimable. Nous le savons, mais nous l’oublions. Parce que nous l’oublions, l’argent devient notre but. Les besoins s'enchaînent les uns derrières les autres, et pour les satisfaire il faut de l’argent. Nous pensons que le bonheur est la réunion de conditions extérieures qu’il nous faut aller chercher, ou plutôt aller acheter. Nous accumulons ces conditions, mais le bonheur n’arrive toujours pas. Notre avidité devient permanente, et comme le dit la phrase d’introduction nous nous abreuvons d’eau salée pour étancher notre soif. Car le problème, c’est bien cette soif. Pourquoi ne s’arrête t-elle jamais? Pourquoi nous ne pouvons pas nous arrêter et jouir de ce que nous avons?

En fait je crois que la question que l’on devrait se poser, c’est:

Si l’argent n’existait pas, qu’est-ce qui nous rendrait heureux?

Peut-être qu’en répondant à cette question, nous trouverions ce qui nous rendrait vraiment heureux. que le bonheur c’est la somme de tous ces petits bonheurs que la vie nous donne. Nous nous rendrions compte qu’au final pour gagner toujours plus d’argent, ce sont ces petits bonheurs qu’il nous faut vendre...

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

marcel 23/12/2006 04:54

ll y a une espèce d'hypocrisie face à l'argent. La plupart des gens disent que ce n'est pas important mais ils courent après au quotidien. Il y a une addiction forte à l'argent chez une majorité de personnes et le pire c'est que peu le reconnaissent. Certains sacrifient leur santé, leur famille et leur loisirs pour quelques centaines d'euros  en plus, qui leur serviront sans doute à se soigner et à  consoler la famille de leur absence. Et malheureusement, ça ne changera pas de si tôt...

Genfi 23/12/2006 07:30

Je ne peux que te donner raison!

Wilbur 22/12/2006 17:07

On court après l'argent en espérant attraper le bonheur. Peut-être que l'inverse marche aussi...

Genfi 22/12/2006 17:21

ça vaut le coup d'essayer...

Elena 22/12/2006 16:12

Je pense que l'argent est essentiel et qu'il est extrêmement révélateur de qui nous sommes. Notre Rapport à l'argent nous révèle des parties de nous-même, si nous prenons la peine d'y réfléchir sincèrement, enfouies dans notre inconscient.En ce qui concerne l'argent minimal, il est évident qu'au dessous d'un certain seuil, cela n'est plus tolérable.J'ai l'habitude de dire :"Avoir de l'argent me sert à penser à autre chose". C'est-à-dire que je pense qu'il faut en avoir suffisement pour payer tout ce que l'on doit sans c'inquiéter mais qu'il ne faut pas en avoir trop sinon on ne pense qu'à ça aussi.À bientôt !

Genfi 22/12/2006 17:15

Tout à fait d'accord avec toi. Avoir de l'argent doit servir à penser et passer à autre chose. Belle habitude que tu as là.