Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 00:01
Voilà bientôt un mois que que ce blog a vu le jour. Les visiteurs qui ont eu la gentillesse de me rendre visite et de lire mes bêtises, ont souvent souligné mon côté utopiste et rêveur. Je les en remercie, car au moins il ne m’ont placé dans aucun courant politique. C’est vrai que je me reconnais plus facilement dans ces qualificatifs que dans un quelconque parti politique.

Mais quand même, je suis en droit de m’interroger. Mon rêve n’est rien d’autre qu’un monde juste et équitable. Un monde où chacun aurait sa place, un monde ou chacun puisse manger à sa faim et vivre dignement. Pour y arriver, il suffit simplement de changer les mentalités*. Cela ne dépend que de la volonté de l’homme, celle de construire une société basée sur des valeurs plus humaines. Nous avons les moyens financiers et matériels pour le faire. On pourrait presque dire que la solution est mathématiquement possible...

Mais cela paraît manifestement impossible. J’ai souvent droit aux remarques comme quoi l’homme est tel qu’il l’est, et l’égoïsme, l’avidité, la jalousie et tout ces valeurs négatives sont sa véritable nature. Et qu’à cause de cette nature, on ne peut plus inverser le processus qu’on a mis en marche et qui conduira à notre perte si nous ne changeons pas. Nous voyons notre impact sur la nature, sur les populations, mais nous ne voulons pas renoncer. On se dit que si on arrête quelqu’un en profitera. On continue donc notre course folle en espérant que notre intelligence nous sauve, comme elle a su le faire à chaque fois. Mais quand on se conduit ainsi, on ne nous traite pas d’utopiste...

En fait, peut-être qu’être utopiste c’est simplement nager à contre-courant...

* Vu les premiers commentaires, il me faut apporter une précision sur cette phrase… Je n’ai pas la prétention de changer les mentalités. Et c’est d’autant plus vrai que je suis parfaitement d’accord avec les commentaires qui ont été laissé, et encore plus avec la citation de Gandhi laissé par Marcel : « soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ». Ma phrase, aussi maladroite soit-elle, voulait simplement dire que si les mentalités changent, la société change. Désolé pour cette maladresse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Artno 16/12/2006 21:21

L'utopiste n'est pas un rêveur, c'est un visionnaire humaniste. C'est un Homme qui n'a pas peure de son pouvoir : le bon sens.
Soit et reste utopiste, nous serons au moins deux !

Genfi 17/12/2006 20:24

Assez d'accord avec toi. Et puis deux utopistes valent mieux qu'un!

PhÚne 16/12/2006 10:34

Et si l'on se demandait s'il n'était pas utopique de rêver?...
On s'imagine être quelqu'un, puis on s'invente un monde et il en résulte la création d'un chaos...
Amitiés Genfi,

Genfi 16/12/2006 11:11

Si j'ai accepté le qualificatif d'utopiste que m'ont donné mes visiteurs, c'est justement pour avoir la liberté de rêver. A partir de là, tout devient possible...

PH 15/12/2006 22:08

Bonjour,La mentalité ne se change pas directement. Elle est le résultat ou l\\\'expression du fonctionnement mécanique de l\\\'être humain. Pour modifier la "production" d\\\'une machine il faut faire appel au pilote de celle-ci.Vous pourrez "bloguer" pendant des années rien n\\\'y changera. Votre espoir est de trouver la force de reconnaître sincèrement que vous devez commencer par vous même. Le chemin est long mais il existeBien à vous

Genfi 15/12/2006 22:35

C'est bien l'objet de mon blog, blogger pour faire avancer ma réflexion. Et au bout d'un mois, je ne peux que me féliciter des échanges que ce blog m'a apporté.

Eric 15/12/2006 18:24

Un livre à lire sur le sujet: Mon utopie d'Abert Jaquard. Il devrait te plaire.
Un jour un collègue m'a demandé: "S'il existait une société idéale où nous serions tous égaux, avec des capacités identiques, avec des droits identiques, avec des possibilités identiques,... Cette société serait-elle stable?
Malheureusement, je pense que non.

Genfi 15/12/2006 22:32

Je note cette référence.

patriarch 15/12/2006 14:30

C'est vrai que toutes les actions ont un  coût, mais pourquoi n'appliquer que celles qui rapportent à une minorité et font creuver de faim la très grande majorité. Quel en est le coût ? Le vie de milliers de gens?  le coût est vraiment élevé !

Genfi 15/12/2006 22:32

La valeur que nous choississons pour la société influence la politique que nous menons. C'est pour cela que je me dis qu'un peu plus de valeur humaine et un peu moins de valeur financière ne peuvent pas faire de mal...