Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2006 4 07 /12 /décembre /2006 00:01
L’ONU vient de publier un rapport dont les chiffres parlent d’eux mêmes.


- La moitié de la richesse mondiale est détenue par seulement 2% de la population mondiale.

- La moitié de la population mondiale se partage 1% de la richesse mondiale

Il y a des chances que si vous lisez cet article vous ne soyez dans aucune des deux catégories. Toutefois, pour que vous ayez une idée de là où vous vous situez voici quelques  repères:

- si vous avez 1 650 Euros de bien, vous faites partie des 50% les plus riches de la planète.

- si vous avez 45 758 Euros de bien, vous entrez dans les 10% les plus riches de la planète.

- Pour entrer dans le club très fermé des 1% les plus riches de la planètes, il vous faut posséder 375 065 Euros.


Attention, la richesse que l’on possède c’est l’actif moins le passif. en deux mots si vous avez une maison, votre richesse correspond au prix actuelle de la maison moins la somme qu’il vous reste à rembourser. A cette richesse vous pouvez rajouter vos autres bien entièrement payés.

Voilà, je ne sais pas comment réagir à cette annonce...

  1. Doit on culpabiliser d’être riche?
  2. Devons nous nous sentir responsable de la misère du monde?
  3. Croyons nous vraiment que notre enrichissement est honnête?
  4. Doit on fermer les yeux sur la façon dont nous nous procurons  les ressources que nous consommons?
  5. Devons nous nous montrer solidaires avec ceux qui n’ont rien?
  6. Le monde est-il vraiment trop injuste?
  7. Vous sentez-vous riches?
  8. Savoir que des milliards d’individus aimeraient être à votre place vous rend t-il plus heureux?
  9. ça vous est égal?

J’aimerai bien connaître votre sentiment sur le sujet. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires.

Je commence par le mien: Quelque part, mon optimisme légendaire me fait dire que finalement avec pas grand chose à mes yeux, je peux contenter beaucoup de monde. C’est déjà ça!

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Carmen Molina 12/12/2006 16:55

Je ne trouve pas très approprié de calculer la richesse uniquement à partir de ce qu'on possède, parce on peut par exemple ne rien posséder mais avoir quand même des revenus qui permettent de vivre confortablement. Ce qui me paraît important c'est qu'avec un salaire moyen on puisse vivre correctement, et c'est de moins en moins le cas en France.
Nous avons ici des gens qui sont "riches" en revenus par rapport à d'autres pays, mais qui ont beaucoup de mal à payer les factures de base. Arrêtons donc de culpabiliser pour nos revenus, et voyons plutôt, si on a la chance d'avoir des "surplus", de voir comment on peut aider. A Paris avec un salaire moyen et une famille, par exemple, même si on est privilégié biensûr par rapport à beaucoup sur cette planète, il ne reste pas de surplus. Mais on peut aussi aider en donnant son temps, son savoir-faire...etc..
Carmen

Genfi 12/12/2006 18:05

Je te l'accorde, il ne faut pas prendre ces chiffres comme absolus, mais ils sont tout de même révétateur d'un certain déséquilibre mondial. C'est peut être la seule idée qu'on puisse en tirer, et c'est pour cela que je n'ai pas tellement commenté ces chiffres.

Dalhia 11/12/2006 20:22

Il faudrait que j'imprime ça en gros et que je l'affiche sur mon frigo !! Parce que, finalement, quand on lit ça, on se dit qu'on a pas le droit de se plaindre en se levant le matin pour aller travailler et surtout d'avoir la chance d'avoir un métier que l'on aime et qui nous permet de vivre confortablement en profitant au maximum des moments précieux en famille !

Genfi 11/12/2006 20:46

Voilà une utilisation originale d'un frigo... en plus de garder nos aliments au frais, il garde aussi nos idées!

Jean Christophe Bataille 09/12/2006 12:22

J'ai écrit un papier sur l'amérique aujourd'hui car je trouve que l'habitude que nous avons prise de la diaboliser en tout est excessive. Il y a d'autres pays a fustiger à mon avis.

Jean Christophe Bataille 08/12/2006 00:08

Donner aux pays pauvres ne sert  à rien, le passé l'a prouvé. La richesse ne se partage pas car elle ne nait que du travail et du développement. Seule la mondialisation a été efficace jusqu'à présent car elle a créé de la richesse grace aux échanges commerciaux. A nous de la construire dans le respect de l'écologie. Le collectivisme mondial avancé par certains n'est pour moi qu'une utopie vouée à l'échec. Je note d'ailleurs que les adversaires du capitalisme sont ceux qui reprochent le plus aux chinois de nous piquer nos emplois alors que c'est ce qui les autorisent à se développer et qui leur permettra bientot d'accèder à un système social comme celui que nous avons contruit au 20ème siècle. Amicalement.

Genfi 08/12/2006 07:45

Bien sur que donner aux pauvres sert à quelque chose. Mais il ne faut pas donner n’importe quoi. Tout le monde connais le “proverbe” du pauvre qui dit: Si tu me donne un poisson, je mangerai un jour, si tu me donne un filet, je mangererai toujours”... Et pour te montrer que donner aux pauvres sert à quelque chose, je vais rebondir sur l’exemple que tu donne, la Chine.Si aujourd’hui la Chine s’en sort, c’est parce qu’elle n’a jamais voulu suivre les recommandations du FMI (Fond Monétaire International). Elle a joué la mondialisation intelligemment  pour éviter de se faire avoir par l’Occident. Elle oblige toute entreprise qui veut investir en Chine de faire un transfert de technologie pour permettre son propre développement futur.Je pense que ta remarque illustre surtout pourquoi la quasi totalité des pays “aidés” par le FMI n’ont pas réussi à s’en sortir. Il ne faut pas oublier que le FMI est un organisme dont le seul intérêt est de protéger les intérêts américains. son grand patron ne peut d’ailleurs qu’être nommé par le président des USA. Prend l’exemple de l’Argentine. L’Argentine est un des pays qui a suivi entièrement les recommandations du FMI. Ce pays a même été noté A+ par le FMI. Qu’est-il arrivé à l’Argentine..? Une crise financière sans précédent.Il faut bien comprendre, et avoir le courage de l’admettre, l’Occident est bien responsable de la majorité de la pauvreté dans le monde. Car comme tu le dis si bien “la richesse naît du travail et du développement”. Or l’Occident se sert des pays du sud comme un réservoir de ressource et de main d’oeuvre, en ne finançant pas à leur juste valeur le travail qu’il exploite et les ressources qu’il pille. voilà pourquoi la richesse est si inégalement répartie aujourd’hui... Le mieux n'est donc pas de donner, mais d'éviter de prendre...

Yannick 07/12/2006 21:48

Salut Genfi, ton article est très intéressant. Merci d'avoir posé les bonnes questions sur ton optimisme légendaire :-). A+ Yannick