Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 11:46
Quand je regarde le monde dans lequel nous vivons, je ne peux m'empêcher de me dire que celui-ci est injuste. On aurait pu croire que l’humanité forme une famille solidaire, mais non. On à préféré découper le monde en pays, les pays en régions, les régions en villes, les villes en quartiers, les quartiers en maisons, dans les maisons des familles, dans les familles des individus, dans les individus... un ego. Les plus égoïstes perdent la notion de solidarité dès le franchissement de la frontière entre l’ego et l’individu. D’autres arrivent à maintenir la solidarité entre les membres de leur famille (jusqu’au mur de leur maison).  Mais après, la solidarité tombe en chute libre. Au niveau du quartier il en reste encore un peu, enfin bref, tout ça pour dire qu’une fois franchi la frontière nationale, il ne reste plus rien! Au bout du monde, les gens ne meurent pas en paix, mais nous sommes en paix quand ils meurent.

Je me demande souvent comment mettre un terme à ce génocide économique, eh bien croyez le ou non, j’ai une idée! Je sais, beaucoup vont me dire que je rêve, à ceux-là je demande de ne pas me réveiller avant la fin de mon article...

Une des causes du déséquilibre mondial sont les ressources naturelles comme le pétrole. Le raisonnement qui va suivre, je vais le faire avec le pétrole, mais ça marcherait avec n’importe quelle ressource naturelle. Si le monde était solidaire, on trouverait normal que les ressources soient équitablement réparties. Au lieu de vendre le pétrole au plus offrant, on fixe un prix qui couvre les frais d’extraction plus un bénéfice (raisonnable) pour le pays qui l’extrait. Ensuite on revend au prix fixé une quantité de pétrole à chaque état du monde. La quantité étant calculée  au prorata de la population du pays par rapport à la production mondiale. Là où cela devient intéressant c’est qu’ensuite les pays pauvres, souvent très peuplés et peu industrialisés n’auraient pas forcement besoin de la totalité de pétrole qui leur a été attribuée et vendue. Ils auraient donc ensuite la possibilité de revendre leur surplus au plus offrant.

Ce système n’agirait en fait que sur la répartition de l’argent du pétrole. Les gros consommateurs achèteraient le surplus des petits consommateurs au lieu d’acheter aux producteurs, les petits consommateurs bénéficieraient ainsi d'une source de revenu nécessaire à leur développement. Ce serait une façon juste de répartir les ressources mondiales, qui découlerait du fait que l’humanité est une famille qui se doit d’être solidaire entre ses membres.

Vous pouvez maintenant me réveiller avec vos commentaires...

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

marcel 27/11/2006 21:33

Il y a rien de plus formidable qu'un utopiste qui croit en ses rêves.Moi, ça me met du baume au coeur !ça veut dire qu'il y des gens dans notre pays et de plus en plus, d'après mon impression (utopiste cela va de soi) qui remettent en question l'égémonie des pays riches et leur statut de "maitre du monde".Ne te laisse pas démoraliser, il faut continuer."Rêvez pour vous réveiller ! De rêveurs, vous deviendrez des éveilleurs !" G. Mallasz

Genfi 27/11/2006 22:15

Merci, ça m'encourage à rêver d'un monde meilleur!

Le Loup 26/11/2006 23:47

C'est une bien jolie utopie que tu nous présente là. Le détail, c'est que les producteurs ne comprendront jamais pourquoi les pays qui revendraient leur part à d'autres pouraient tirer de la vente un bénéfice plus gros que celui qu'eux-même peuvent réaliser en vendant leur produit aux enchères, voir en vendant eux-même ce surplus à un prix plus élevé, sans enchères.A cette utopie, je préfère celle ou on interdit aux entreprise de produire à cout quasi nul en asie ou en afrique pour revendre avec un bénéfice de 500% dans les pays développés. Fixer un prix de vente basé sur un pourcentage maximal par rapport aux couts de production devrait pousser les "patrons" à augmenter les salaires locaux pour leur premettre de vendre partout à prix élevé, car, en limitant les salaires, ils seraient contraints de limiter leur prix de vente et, par conséquent, leur marge.S'ensuivrait un monde inflationniste tirant les petits salaires vers le haut, tendant à équilibrer le niveau de vie à l'échelle mondiale.

Genfi 27/11/2006 19:31

Nous parlons bien de la même chose, mais nos solutions, aussi utopistes soient-elles sont différentes. Rammener toutes les populations du monde au même niveau de vie (si c'est toutefois possible) boulverserait beaucoup de choses. Et je pense qu'une augmentation des salaires seule ne peut pas permettre à un pays de se développer. Avec le pétrole, chaque état à sa part légitime de pétrole et si il vend le surplus, il ne le devrat à personne, ni au FMI, qui lui donnerait sous condition, ni aux investisseurs étrangers qui à la première difficulté retireraient leurs billes.

zara whites 26/11/2006 13:08

tu sais Genfi, c'est que depuis peu que je m'interesse à la politique, et à part le fait que Nicolas Hulot( qui n'est pas politicien) me plait, car il me semble avoir un coeur, j'en sais assez, pour que la politique telle qu'elle est maintenant me plait pas du tout. Ton idée me semble très juste, et equitable...d'àprès moi, aussi facilement faisable, mais, je suis sûr que le gouvrenement n'est pas d''accord avec cet avis...   dis, tu ne veux pas te lancer dans la politique? ça nous aidera!
 
ps, miam pour ta recette!bon appétit!