Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 09:58
Ce vendredi 13, nos politiques ont tranché, ils préfèrent une circuit de formule 1 en région parisienne plutôt que de réaliser la plus grande surface d'agriculture biologique en Île de France!

voir l'article "la course à la bêtise" pour plus de détail

Ce choix est d'autant plus surprenant que rien ne le justifie. Le gouvernement clame haut et fort qu'il veut augmenter la surface destinée à l'agriculture biologique, qu'il veut réduire la pollution, les gaz à effet de serre, les nuisances en tout genre. Mais que choisi le gouvernement? Simplement de renoncer à ses engagements pour construire un circuit de formule 1...

Plus d'une centaine de millions d'argent public vont servir à financer ce circuit. Dans quel espoir?

créer des emplois dans la filière automobile...
Drôle d'argument, je pense qu'avec une centaine de millions d'euros ont peut créer des emplois durables dans l'agriculture biologique, l'énergie, le développement durable etc. De plus, si nous aurons toujours besoin de manger, il n'est pas dit que nous ayons toujours envie de voir des voitures tourner en rond...

obtenir des revenus de ce circuit...
Les principaux acteurs de la F1 disent eux mêmes que l'avenir de cette discipline est en suspend... des constructeurs quittent la F1 car ça coûte trop cher par rapport à ce que cela rapport, plusieurs circuits internationaux sont déjà déficitaires. De plus, le hasard a voulu que je tombe sur un journal financier dans lequel était écrit en toute lettre que le grand patron de la F1, se désintéresse totalement de la vieille Europe au profit des pays émergents... C'est a dire qu'un fois le circuit construit, il faudra faire plein de concessions, non pas pour gagner de l'argent avec ce circuit, mais pour ne pas trop en perdre... on va aller pleurer chez Bernie pour qu'il daigne accepter d'organiser un grand prix sur ce nouveau circuit. Economiquement, il n'y a aucune gage de rentabilité de ce projet.

faire en sorte que les grand groupes qui vont construire ce circuit fassent de super profits...
Forcement, si c'est  l'objectif, il sera atteint sans problème...

Ce circuit est une erreur, le construire c'est rendre l'avenir un peu plus difficile que ce qu'il n'est déjà. Nous avons besoin de développer une production alimentaire de qualité, nous avons besoin d'affecter de nouvelles surfaces à l'agriculture biologique.

Et je suis d'autant plus surpris et déçu car après avoir lu le document "Objectif Terre 2020"  du ministre de l'agriculture, Mr Michel Barnier, je ne peux que constater le gouffre qui sépare les belles promesses contenues dans ce document et les actes!

quel dommage pour notre avenir...

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Guern' de Bé 10/04/2009 14:51

Et que fait Borloo ? A quoi ça sert un ministre d'Etat de l'Ecologie ?

Toupidek 23/03/2009 11:56

Bonjour Genfi,Ton article m'a inquiété : y a-t-il réellement eu une décision de prise ? Cela parait fort peu vraisemblable...Qu'il y ait eu des velléités de faire cette bêtise, certes, c'est clair.Mais je n'ai pas trouvé de confirmation d'une décision.En tous cas, pour te rassurer, voici un lien vers un article trouvé dans une source peu suspecte d'hostilité à priori à la F1, et pourtant qui liste d'une manière très claire et très bien analysée les raison de refuser ce projet absurde :http://www.autonewsinfo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=3124&Itemid=48(ce lien est long, possiblement coupé à l'affichage: procéder par un copier-coller en vaillant à le saisir en entier)C'est un artcle publié le 14 mars (la veille de ta note..) dans "AutoNewsInfo", et titré :"GP de France F1 - « Flins : le circuit a-t-il vraiment encore une chance d’exister ? Pas si sûr"En substance, il relève:- le terrain en zone inondable, donc inconstructible ;- la localisation dans un périmètre de protection de la nappe phréatique, interdisant toute activité susceptible de polluer cette nappe ;- la destination des parcelles pour l'agriculture bio ;- les nombreux recours déjà déposés au tribunal administratif de Versailles...Bref, il semble bien que ce projet n'ait guère de "chances" d'aboutir. Mais, bien sûr, à suivre, comme on dit.Amitiés,Marc

Genfi 23/03/2009 13:50


J'avais écris mon article suite à la publication d'un article dans le 20 minutes

http://www.20minutes.fr/article/310613/Paris-Les-Yvelines-dans-le-circuit-de-la-F1.php

Maintenant, si l'affaire n'est pas bouclée, c'est plutôt une bonne nouvelle!

Amicalement,


esther 16/03/2009 10:17

encore une preuve que la politique ne changera pas....c'est à nous de changer!bises tendres,Es

mato sapa 16/03/2009 05:55

viendra le jour où la nature envahira ses pistes, les arbres défonceront le béton et la vie reprendra ses droits. Je ne serai plus là pour le voir, mais mes descndants, oui !potons provençau

mamapasta 15/03/2009 17:58

là il serait interessant d'investiguer...Les personnes qui vont faire de gros profits , ou celles qui sont propriétaires du sol ; ont elles un lien avec celles qui ont voté la chose?( vivement que nos politiques aient des proches impliqués dans le bio )