Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 10:16

On peut couper une fleur, on ne peut pas arrêter le printemps...

Cette citation, je l'ai découvert en lisant un article dans le monde sur une femme afghane: Malalaï Joya.

Je ne la connaissais pas avant de lire cet article, mais son courage force le respect.

L'article est un peu long, mais si vous avez quelques minutes n'hésitez pas.

http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2008/07/24/qu-une-femme-prenne-les-renes-de-l-afghanistan_1076755_3238.html
Partager cet article
Repost0

commentaires

E
ah, ça c'est vrai...Et on peut couper tous les arbres, on n'arrêtera pas la terre d'exister (par contre, l'"humanité....)
Répondre
M
des milliers d'années d'oppression n'arriveront jamais à empecher la germination de la révolte des femmes , MalalaÏ se bat au peril de sa vie  , puisse-t-elle vivre vieille .
Répondre
A
Ca me rappelle une chanson de Peter Gabriel sur la mort de Steven Biko qui luttait contre la ségrégation raciale il dit "You can blow out a candle,  But you can't blow out a fire."Et si on décidait de nourrir un feu plein d'amour, de justice et de respect pour la Terre et ces habitants ?A bientôt  !
Répondre
H
la phrase que tu as retenue résume bien l'énergie de cette femme
Répondre