Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 13:52

Déçu comme beaucoup par l’attitude du gouvernement sur les OGM, je ne peux qu’être mis devant le fait accompli. Nous avons au moins appris une chose, pour ceux qui ne l’avaient pas remarqué, notre démocratie est déjà bien loin… Le gouvernement peut argumenter haut et fort qu ‘il a respecté le principe de démocratie, mais cela ne résiste pas à l’analyse.


D’abord, une démocratie, on le répète, est un système politique dans lequel le peuple est souverain. C’est-à-dire que le peuple élit un gouvernement pour que celui-ci conduise une politique acceptée par la majorité. Pour les OGM, la très grande majorité des français sont contre. Le gouvernement n’est donc pas en phase avec son peuple.


Deuxièmement, l’assemblée a refusé par deux fois ce projet de loi. L’assemblée censée être la porte-parole du peuple. Par deux fois, les députés ont dit NON. Un grand nombre de députés de la majorité ayant choisi de voter avec leur pied en allant faire un tour au moment du vote pour permettre à l’opposition d’être majoritaire en nombre de voix.


Déjà à ce moment certains députés ont admis du bout de lèvres subir de très fortes pressions de la part des semenciers OGM. Pour faire passer ce texte de loi, le gouvernement a donc usé d’un argument vraiment anti-démocratique, qui consiste à menacer de sanctions tous les députés UMP qui ne voteraient pas ce texte de loi. C’est à ce prix que la loi a été voté et la démocratie c’est envolée.


Maintenant que c’est voté, que faire ?


Fort heureusement ce gouvernement a un mode de fonctionnement très basique : pognon, pognon, pognon….


 Le gouvernement n’attend qu’un chose de nous, que nous soyons les consommateurs sages et disciplinés permettant à ceux qui manipulent nos politiques de faire des d’immenses bénéfices. Ils se disent qu’une fois la loi votée, nous n’aurons d’autre choix que de manger leurs OGM sans mot dire.


Avons-nous vraiment envie de leur donner raison ?


Que sommes nous prêts à faire pour montrer notre volonté de ne pas consommer des OGM ? De quels moyens d’actions nous disposons pour faire valoir le choix de la très grande majorité des français ?


Il y a bien sûr le mouvement des faucheurs volontaires, mais là, ce n’est pas à moi à pousser à ce genre d’action, chacun a son libre arbitre. Mais il y a surtout nos choix et nos porte-monnaie. Nous pouvons vraiment montrer au gouvernement que nous sommes viscéralement  attaché à la liberté de consommer sans OGM en refusant de les acheter.


Pour nous aider dans cette tache, Greenpeace a établit une liste des produits qui contiennent des OGM. Si l’on veut vraiment combattre les OGM dans la plus grande légalité, voici notre meilleur moyen d’action. Prendre connaissance de cette liste et refuser d’acheter les produits en contenant. Cette liste est disponible sur le site de Greenpeace :

 

http://www.greenpeace.org/raw/content/france/press/reports/guide-ogm-greenpeace-2006-2.pdf

 

une autre liste :

http://www.coach-gym.com/blog/2006/12/27/7-liste-produits-contenant-ogm


Pour ma part, en plus de ne plus consommer ces produits, je vais écrire quelques courriers à ceux qui utilisent des OGM pour les informer que j’arrête de consommer leurs produits qui en contiennent et qu’il est de mon devoir d’informer mon entourage. On peut me dire que cela ne va pas servir à grand chose. C’est vrai si je suis seul. Mais les industriels n’ayant qu’un objectif : faire du profit, si nous sommes plusieurs à le leur dire, cela infléchira  sans aucun doute leur position.


Cela va t-il coûter plus cher de ne pas manger des OGM ?


Cela dépend de nos choix et de nos possibilités. La premières, c’est de bannir simplement certains produits que nous consommions et de ne pas les remplacer. Là, ça ne coûtera rien, si ce n’est l’impression qu’il nous manque quelque chose. Beaucoup de ces produits n’étant pas des produits de premières nécessité, cela ne devrait pas être trop difficile à gérer.


On peut ensuite remplacer des produits avec OGM par des produits sans. La différence de prix ne sera pas forcement significative sur tous les produits. Comme toujours à chacun de faire en fonction de ses moyens et de ses convictions.


Le geste le plus efficace, restera sans aucun doute de limiter sa consommation de viande. La majorité des OGM étant destinée à l’alimentation des animaux d’élevage. Comme nous consommons bien plus de viande que nécessaire, il est assez facile à faire. La seule difficulté à vaincre c’est que la majorité d’entre nous ne savent plus cuisiner sans viande. Pour la combattre, il suffit d’aller piquer quelques recettes chez les végétariens, pour trouver des idées de repas sans viande. N’importe quel moteur de recherche vous donnera accès à des milliers de recettes si vous tapez « recette végétarienne » dans votre champ de recherche.


En résumer, nous pouvons tous agir à notre niveau en supprimant un ou plusieurs produits contenant des OGM en fonction de nos moyens.


C’est à nous qu’il appartient de construire un monde sans OGM. Pas à nos politiques dont la docilité envers les semenciers n’est qu’un secret de polichinelle. Je fais partie des gens qui veulent pouvoir continuer à produire et consommer sans OGM, tant que j’aurai les moyens d’agir pour aller vers ça, je n’abandonne pas.


Mon porte-monnaie, mes choix et ma parole seront mes armes !


Aux armes citoyens…

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

poete 08/06/2008 16:51

bonjour puisque tu aimes les mots je t'invite à venir partager tes ecrits avec nous sur http://palmiereveur.forumparfait.com et à faire connaissances avec d'autres passionnés (es) des 4 coins du mondes merci de nous rendre visite amities!

DOcean 31/05/2008 18:25

Très bel article...complet et intéressant! Ouf..je ne mange pas de viande et lis tout avec soin pour éviter les additifs toxiques...je vais aller voir chez greenpeace...Belle soirée genfi***~~D'Ocean*~~

mamapasta 31/05/2008 07:31

cela fait bien longtemps que je n'achete plus de produits " tout faits "même bios ,  donc, toute cette biscuiterie avec OGM ne passera pas par moi ( ni la viande, ni le poisson d'élevage..)reste à savoir si le coton de mes vêtements sera OGM ou non, là on a du mal, je n'aijamais vu l'ombre d'un étiquetage sur le statut génétique des mes T -Shirts

Martine de l'Ile de la Réunion 28/05/2008 14:27

Modifier notre manière de consommer aurait un impact certain sur le devenir de notre planète.....Accompagnée de bien d'autres démarches....Et lorsque l'on pratique, on se rend compte que cela est beaucoup plus simple qu'on le croit, et beaucoup moins difficile.....et pas forcément onéreux.....Il y a beaucoup trop d'idées reçues sur le sujet......Mais cela demande quelques efforts et un peu de temps......Si l'on considère notre planète comme un élément vivant, que l'on a du respect pour ce qui la compose (nature, animaux.....), que l'on pense à tous les enfants qui nous suivent,  les remises en question paraissent tellement plus évidentes......Agissons......même s'il nous semble que cela ne sert à rien.....Il en restera toujours quelque chose......Merci de tes articles, Genfi.....

Citronelle 26/05/2008 22:02

Cette liste est très intéressante, je ferai attention désormais quand je ferai mes courses.J'ai passé un we dans le Drôme à faire ce qu'on appelle le we de Ferme en Ferme qui consiste à visiter des fermes Bio. On peut discuter avec les agriculteurs, ils nous parlent de leur travail. Ils sont tous très pessimistes (un apiculteur qui te prédit, dépité, la fin des abeilles, ça te colle grave le bourdon...)et ça donne très envie d'acheter des bonnes choses, qui évoluent dans de bonnes condiditons. Malheureusement, même avec une envie très forte d'acheter de la bonne qualité, les prix de l'alimentaire explosent (surtout à Paris) et on ne peut pas toujours se permettre d'acheter tout Bio par exemple. Moi, j'ai pris le parti de faire moitié-moitié...Bisous Genfi,Citronnelle