Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 11:40
Il est parfois utile de prendre un peu de recul afin d’avoir une vision la plus large possible d’une situation. Le réchauffement climatique est maintenant devenu une préoccupation majeure pour la majorité des gouvernements. Plusieurs mesures ont donc été prises pour limiter les émissions de CO2, puisque ce sont ces émissions que nous rendons responsables du réchauffement climatique.

Nous obligeons par exemple les constructeurs automobiles à réduire la consommation de leur véhicule, les fabricants d’équipements à réduire la consommation de leurs appareils, à l’industrie de réduire l’énergie nécessaire à la fabrication, aux particuliers de limiter leur consommation électrique et d’investir pour réduire leur dépense de chauffage, enfin bref, toute une série de mesure destinée à une seule chose, limiter les émissions de CO2.

Mais il reste la mesure tabou, celle que personne ne veut prononcer, mais qui pourtant et à l’origine de nos problèmes...

La modération de la consommation!

aujourd’hui, on veut bien axer la lutte contre le réchauffement climatique par la réduction des dépenses énergétiques, mais il n’est pas question d’inciter les consommateurs à la modération, car nous avons choisi comme indicateur le PIB qui est directement lié à cette consommation.

En prenant donc un peu de recul, la question devient:

Est-ce que faire des produits qui consomment de moins en moins nous permet de continuer à consommer de plus en plus....?

La réponse est bien évidement non, et tout le monde le sait. Les mesures prises pour limiter la consommation énergétique des produits doit être impérativement complétées par la modération de la consommation si l’on veut espérer un jour gagner la bataille du réchauffement climatique. Sans cette dernière mesure, il n’y a pas grand chose à espérer...

Nous consommons trop, nous sommes dans le superflu. La surconsommation est présente dans quasiment tous les postes de dépense d’un ménage standard.

L’alimentation
Le besoin est de s’alimenter et de boire pour vivre. Voilà bien longtemps que nous avons satisfait et dépassé ce besoin, maintenant, nous en sommes au point où il nous faut se faire plaisir par la nourriture. Il faut manger beaucoup, souvent. Et pour nous y aider, on nous matraque de messages publicitaires pour que nous associons nourriture et plaisir de la vie. Un bon vivant est un bon mangeur.

Avons nous reçu des messages pour moins consommer? non, tout au plus nous avons eu droit au slogan “mangez moins salé, moins sucré et moins gras” mais absolument pas mangez moins...

Pour les boissons c’est pire, seule l’eau est nécessaire à notre déshydratation, malheureusement le nombre de gens qui se sentent obligés de consommer des sodas augmentent de plus en plus. Dire qu’il faut plus d’un litre d’eau pour faire un litre de soda... Là aussi on nous proposera du sans sucre, du ligth etc. pour que boire ces sodas soit comme boire de l’eau avec le plaisir en plus, car c’est bien connu, l’eau ne procure aucun plaisir à être bu....

Les vêtements
Le besoin c’est se couvrir en fonction de la saison. Là aussi, le besoin est largement dépassé, il ne faut pas juste avoir de quoi s’habiller mais avoir une multitude de vêtements différents juste pour avoir le plaisir de changer. Et pour qu’il ne nous vienne pas à l’idée d’utiliser un vêtement trop longtemps, la mode est là pour nous dire que ce que nous avons acheté hier c’est ringard et qu’il nous faut le nouveau truc à la mode. Là encore, on associe la notion de plaisir au changement. quand on sait la quantité d’énergie nécessaire à la fabrication d’un vêtement, ça devrait faire réfléchir...

Les jouets
Là encore, nous inondons nos enfants de jouets, et ce n’est même pas la peine de détailler, tout le monde en est conscient mais personne ne fait rien tant nous associons quantité avec plaisir, on a l’impression de mieux aimer nos enfants si on leur achète plus que pas assez.


Enfin bref, de partout la surconsommation est de mise, car nous n’avons qu’une politique, celle du PIB? c’est notre seul indicateur est il n’est basé que la production de bien et de service et cet indice doit progresser d’année en année. Il n’y a donc aucun espoir de voir les émissions de CO2 se réduire.

Aucun gouvernement n’aura le courage de se détacher de cet indicateur et d’appeler à la modération de la consommation, cette modération ne peut venir que d’une prise de conscience collective, que d’une envie de chacun de nous à nous rendre compte que nous courons après des arc-en-ciels pour nous en faire des manteaux. Notre véritable problème est que nous avons perdu la capacité à trouver du contentement dans ce que nous avons déjà. Avoir une plus grosse voiture que le voisin, nous coûtera plus cher mais ne nous rendra pas plus heureux. Avoir suffisamment de vêtements pour pouvoir toujours être propre est largement suffisant.

La solution pour lutter contre le réchauffement, il n’y en a qu’une... devenir raisonnable.


vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre. (Gandhi)

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Fred 07/01/2008 18:16

Tout cela est tellement vrai, mais, même si on me traite de naïf ou d'écolo, je pense qu'il y a de plus en plus de gens de bonne volonté.Peut-être qu'à nous tous...Je crois aussi que l'éducation des enfants est primordiale ("la pub, c'est pour te faire acheter", "la voiture, ça pollue, allons à l'école en vélo", Mc Do ce n'est pas super pour la santé", ...), dès leur plus jeune àge.Essayons (de moins consommer), on n'a rien à perdre !

mamapasta 03/01/2008 22:26

suite à ton post du 03/01...Depuis qu'ils travaillent moins, les Français s'ennuient plus, d'ou les balades en voiture ,( si on allait voir la mer ? 150km aller retour ) si on allait à la Fo... Fou...e?? et hop des gadgets inutiles , tuer l'ennui en grignotant des merdouilles sur-emballées,faire les soldes.......( ça ne va pas tarder) prendre un livre à la bibliothèque ou faire une ballade à pieds semble ne plus être à la mode , est-ce parce que c'est gratuit??

patriarch 02/01/2008 17:14

CQFD ! et comme tout ce qui est manufacturé est maintenant fait pour ne pas durer longtemps, son  recyclage et son remplacement ne conduit qu'à consommer plus !!Tu as tout à fait raison.

Marie-Laure 02/01/2008 15:46

De nouveau, je te souhaite une très bonne année à toi et à ta fille. Que bonheur, santé, amour, réussite soient au rendez-vous !Marie-Laure (vue chez Marie-Lore)

Pierre 02/01/2008 13:54

Bonne année à toi