Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2007 5 14 /12 /décembre /2007 23:44
Je rebondis sur le com laissé par Mamapasta sur mon article précédent pour parler un peu voiture. Et plus particulièrement énergie à bord d’une voiture.

Oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, plus on monte le son de l’autoradio, et plus on consomme de carburant... Pourquoi?

Toute prestation dans un véhicule à besoin d’énergie pour fonctionner. Que ce soit, l’autoradio, les lève-vitres électriques, la clim, la direction assisté et tout le reste. Dans la voiture, il y a deux sources d’énergie. Le carburant et la batterie. Le moteur sert à transformer le carburant en énergie mécanique pour faire avancer le véhicule, entraîner le compresseur de clim ou tout autre organe qui demande de l’énergie mécanique. C’est pour cela que la clim provoque une surconsommation quand on l’active, puisque l’énergie que consomme la clim provient bien de quelque part.

Une partie de cette énergie mécanique va ensuite être prélevée par l’alternateur, qui va la transformer en énergie électrique. Avec cette électricité l’alternateur va alimenter tout les organes électriques de la voiture. Donc plus l’alternateur aura besoin de fournir de l’énergie électrique, plus celui-ci prendra de l’énergie mécanique sur le moteur. Pour revenir à notre autoradio, plus on monte le son, plus l’autoradio à besoin de puissance électrique. La puissance c’est la capacité à faire passer une quantité d’énergie en un temps donné. L’unité de l’énergie est le Joule, et l’unité de puissance est le Watt. 1 watt c’est la puissance nécessaire pour transférer 1 joule en 1 seconde.

Prenons une image simple. Tout le monde a déjà joué avec une seringue (sans l’aiguille...). On la rempli d’eau et on appuie sur le piston pour faire sortir l’eau. Si l’eau symbolise la quantité d’énergie, on voit bien que plus on veut faire sortir d’eau en 1 seconde, plus il faudra appuyer fort sur le piston. La force qu’on va mettre sur le piston, est l’image de la puissance.

Donc quand on monte le son de notre autoradio, celui-ci pour pouvoir produire un son plus fort va demander plus de puissance à l’alternateur, et l’alternateur pour pouvoir lui fournir prendra plus de puissance sur le moteur. Pour que le moteur puisse fournir plus de puissance, il demandera et donc consommera plus de carburant.

Attention, si je vous dit tout cela, ce n’est pas pour baisser le son dans l’optique de limiter la pollution et la consommation, non, c’est juste pour vous sensibiliser au fait que toute prestation dans une voiture consomme de l’énergie et que cette énergie ne tombe pas du ciel. A chacun ensuite de gérer son énergie comme bon lui semble.

Lorsque le moteur ne tourne pas, qu’est-ce qui alimente en énergie notre autoradio? Bien évidemment, la batterie. Et la batterie qui lui donne son énergie...?

En fait quand le moteur tourne, l’alternateur alimente les appareils électriques et en profite également pour recharger la batterie. Donc toute l’énergie qu’on consomme lorsque le moteur est arrêté, pour les lampes, la radio, ou le lecteur DVD qu’on branche sur l’allume-cigare, on l’extrait de la batterie. Et dès que le moteur va se remettre à tourner, la batterie va demander à se reremplir en énergie, l’alternateur va donc lui fournir de l’énergie en ponctionnant de la puissance sur le moteur, donc du carburant. L’énergie qu’on consomme moteur arrêté pour notre autoradio, il faudra la payer en carburant dès qu’on va rallumer le moteur.

Petite précision, si on considère la batterie comme un réservoir d’énergie, il faut bien noter  qu’elle est très sensible à la température et que plus elle est froide, plus elle a du mal à se remplir en énergie. Ce qui veut dire que l’hiver, lorsqu’on coupe le moteur, et qu’on continue a écouter la radio, la batterie va se vider, mais lorsqu’on va redémarrer, elle sera froide et ne pourra pas se remplir. Donc petit à petit elle va se vider et au bout d’un moment ce sera la panne. C’est pour ça que l’hiver si on veut être sûr de pouvoir démarrer, il est préférable de ne pas trop utiliser les consommateurs électriques à l’arrêt. Et si on ne fait que des petits trajets, il est préférable de faire un trajet un peu plus long de temps en temps pour que la batterie ai le temps de se réchauffer pour pouvoir se recharger.

Voilà, c’était juste un B-A-BA de technique automobile histoire d’avoir un peu plus conscience de l’énergie qui circule dans un véhicule.

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

webdealauto 15/04/2015 21:51

J'adore votre blog. Cet article est très intéressant vu que vous expliquez avec des mots simples ce qu'il en est.

David 23/12/2007 11:46

Effectivement, tout cela est correct, mais il faut aussi parler en terme d'échelle, et je voudrais nuancer quelques peus:Un lecteur CD ne consomme pratiquement rien comparé à ce qui est produit comme électricité par l'alternateur.  Rouler en écoutant de la musique n'aura absolument aucun impact mesurable sur la consommation de carburant.   La différence est encore moindre entre écouter à bas volume ou à fort volume.  Sauf peut-être avec quelques installations "spéciales" qui transforment plutôt la voiture en marteau-pilon qu'en véhicule ;-))Les vitres électriques ne servent qu'épisodiquement et c'est aussi plutôt réduit comme impact.En revanche, pour la climatisation, cela peut représenter 20 à 30 % de la consomamtion globale de la voiture.  Ce chiffre n'est jamais compris dans les consommations (et rejets) annoncés par les constructeurs.Les autres gros consommateurs sont les phares (surtout quand ils ne sont pas à LED's), le ventilateur (même sans clim') et le dégivrage des vitres, rétros....Rouler avec une galerie ou un coffre à bagage sur le toit est aussi terriblement énergivore.

mamapasta 18/12/2007 22:11

tout pigé, merci, question de saison : et le chauffage?? C'est la chaleur du moteur qui l'alimente ou il faut aussi consommer plus d'énergie? ( désolée , la techno était une de mes matières préférée au collège )

patriarch 15/12/2007 10:43

Belle démonstration, monsieur le professeur. C'est pareil pour le coureur cycliste, plus il doit forcer pour grimper les cols, plus il consomme de son énergie,c'est pour ça qu'il prend de la daube ( comme l'essence spéciale pour les voitures de course), qui décuple sa tonicité. Quelle soit mécanique ou humaine, l'énergie se fabrique et donc consomme !! Bonne journée à toi.

martine 15/12/2007 06:19

Merci pour cet article très pédagogique. Même ceux qui sont rebutés par la technique auront compris. Bon week end