Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2007 2 25 /09 /septembre /2007 20:02
Je fais partie des gens qui pensent que nous vivons dans un monde de plus en plus égoïste et individualiste, et évidemment je le regrette. Mais quand c’est la vie de tout les jours qui me le rappelle, je trouve ça de suite moins drôle...

Comme tout les matins de la semaine, je prends le train de banlieue pour me rendre à mon travail. Et ce lundi, comme ça arrive de temps en temps, quelques problèmes ont occasionné des retards. Ce jour là, le problème en question était un “accident grave de voyageur”. Expression qui la plupart du temps sous-entend un suicide. Alors que j’étais en train de me dire “j’espère que ce n’est pas trop grave et qu’il va s’en sortir”, les remarques faites par les autres voyageurs m’ont carrément glacé le sang... La majorité occultent complètement la personne qui vient d’avoir un accident et en veulent à la terre entière parce que cela va les mettre en retard. Une vie n’est rien au regard des 10 ou 20 minutes que nous risquons de perdre.

Il y à ceux qui, malgré l’information claire et répétée en permanence dans les haut-parleurs, s’en prennent à la SNCF comme si elle y pouvait quelque chose, et ceux, et là faudra m’expliquer, qui s’en prennent à la victime en la traitant de tout les noms...

J’avoue que cette tendance que nous avons à tout ramener à nous me surprend toujours. La seule chose que nous voyons, c’est notre retard et la gêne qu’il va nous occasionner. Rien à faire qu’un personne soit morte ou en train de mourir, il ne faut pas que la machine s’arrête. Je sais que certains vont me dire qu’un retard peut nous faire perdre notre travail, je sais tout ça, mais au final, c’est parce que le patron pense exactement la même chose. La raison du retard il s’en fout, la seule chose qui compte c’est sa productivité. Et lui justifiera son désintéressement par le fait que ses créanciers, ses clients ou autres ne veulent rien savoir. Au final, on revient à ma remarque de départ, nous vivons dans un monde de plus en plus égoïste et individualiste, où chacun ne s’occupe que de sa personne et de ses intérêts. Et c’est bien pratique car nous pouvons ainsi justifier notre égoïsme et notre individualisme par l’égoïsme et l’individualisme des autres... Nous avons rangé notre compassion dans une vieille boite à chaussures, en se disant que nous la ressortirons à l’occasion pour un événement qui en vaut la peine.

C’est bien triste tout ça. Et ça l’est d’autant plus, que si la victime est un de nos proches ou nous-même, alors là, nous voudrions que la Terre s’arrête de tourner, nous demandons au gens de comprendre notre douleur, mais ça ne marche pas. Nous subissons l’indifférence des autres comme une agression supplémentaire qui vient se greffer sur notre souffrance.

Nous vivons vraiment dans un monde étrange...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

millevoile 15/10/2007 10:09

Bonjour Genfi, c'est tout à fait vrai car j'ai vécu cela ce matin...un accident de voitures, ralentissement, pompiers, gendarmes qui font la circulations et tout le monde qui veut passer en premier pour ne pas être en retard à quoi déjà? ha au boulot et quand il seront étendu eux aussi sur un brancard............

David 06/10/2007 18:28

C'est tellement vrai !Chacun pour sa g... et que les autres crèvent !On met même la vie des gens en danger pour une place de parking: voyez cet article de la presse belge sur une conductrice de 4x4 qui n'hésite pas à risquer de blesser gravement VOLONTAIREMENT une femme enceinte à pied pour ne pas perdre une place de parking.  Edifiant !http://xblog.skyrock.com/3.html Et tellement révélateur d'une certaine mentalité !

Tristan 05/10/2007 00:31

Un monde de plus en plus égoïste...? Je ne le crois pas. Je reconnais ton annecdocte comme véridique. C'est même un comportement répété souvent. Il y a aussi dans le genre qui me chagrine, la lâcheté du voyageur qui se défloulent sur les employés de la SNCF les jours de grève, alors que les pauvres employés, s'il sont là c'est qu'ils ne font pas la grève eux justement ! Des cas comme ça, il y en a à tout les coins de rue. Dire que le monde est de plus en plus égoïste pour autant, c'est un peu rapide.Lorsque nous sommes nés, le monde était divisé en deux et la menace de sa destruction imminente par la guerre nucléaire existait, la Chine (1/6eme de la population mondiale) était une dictature bien plus dure et impitoybale qu'elle ne l'est aujourd'hui, l'Afrique du Sud connaissait l'apparteid, l'Amérique latine était une immense dictature, plus proche de nous, L'Espagne aussi... Le monde a changé tout de même un peu depuis.Et le monde change encore : il y a peu de temps, un immense tsunami a réveillé une conscience de solidarité sur la planète entière !!! C'est parce que l'individu s'émancipe.Les individus expriment leur individualité, ils ne veulent plus être un numéro dans la nation. Cela crée des remous et des troubles dans la rue. L'égoïsme s'exprime. Il va falloir composé avec un certain temps. Le temps où le petit père du peuple, le Pape ou le Dutche parlaient pour tous est révolu. La parole est au peuple, et même si elle n'est pas encore toujours très sage, ne devons nous pas nous pardonner quelques dérapages egotiques dans cette jeune conquête de notre responsabilité individuelle?

sandyneige 01/10/2007 11:08

j'ai entendu des reflexions de ce genre dans un train il y a 4 ans ...ca m'a tellement scotchée que j'ai eu du mal a reagir ... pour finallement dire a la personne(copine de fac) que ce n'etait pas si grave, qu'elle aurait la prochaine correspondance, que la scnf n'y pouvait rien si quelqu'un s'etait jeté sur la voix ...et voici qu'on me repond :"les gens qui se suicide sur les voix sont EGOISTES elles ne pensent pas aux consequences" ...arggghhhh !!! comme si un retard etait gravissime comparé a la détresse et a la mort d'une personne !!!

Carmen Molina 30/09/2007 09:23

Coucou Genfi,Je suis d'accord avec Primate, j'ai moi aussi assisté et j'assiste encore à beaucoup de gestes de solidarité, dont tu es d'ailleurs (probablement sans même t'en rendre compte) un des exemples... et la SNCF/RATP a de quoi rendre dingue ses utilisateurs en général ! Il y a un temps pour aider et un temps pour râler. Moi j'avoue, j'alterne..Carmen