Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2007 3 19 /09 /septembre /2007 23:08
thon.jpgEn novembre dernier, j’écrivais un article sur la disparition du thon rouge (les thons thons flingueurs). aujourd’hui, si comme moi vous avez lu ou entendu les infos, la nouvelle est tombée, la commission européenne vient de fermer la pêche au thon rouge en Méditerranée.

En voilà une bonne nouvelle...

Mais objectivement, ça ne change pas grand chose... D’abord parce que seuls les pécheurs européens ont cette interdiction, les autres pécheurs de Méditerranée continuent de pêcher sans aucune contrainte et restriction. Mais surtout, cet arrêt de la pêche ne s’accompagne pas d’une interdiction d’importer du thon rouge, ce qui rend cette mesure tout simplement inutile...

Comme à chaque fois, c’est la consommation qui incite les pêcheurs à pêcher le thon. A quoi bon interdire la pêche pour se donner bonne conscience et continuer à consommer du thon que les autres auront pêcher à notre place..? ça n’a pas beaucoup de sens tout ça...

Si on veut sauver le thon rouge, il n’y a pas 36 solutions, il faut simplement arrêter d’en consommer pendant un certain temps pour permettre au thon rouge de renouveler l’espèce. Mais en a t’on vraiment envie? Nous vivons dans une société, où il est mal vu de demander aux gens de renoncer à quelque chose. On veut du thon dans nos assiettes et on n’a pas envie d’entendre qu’il ne faut plus faire ci ou faire ça. De toute façon le thon est dans les rayons donc autant le manger... au moins il ne sera pas mort pour rien...

A mon humble avis, les spécialistes de la pêche au thon savent de toute façon qu’il on été trop loin et qu’aujourd’hui, les chances pour que l’espèce puisse se renouveler sont quasi nulle. Donc autant faire la course aux derniers thons, les derniers étant destinés à devenir de véritables produits de luxe.

C’est vraiment dommage...

Partager cet article

Repost 0
Published by Genfi - dans écologie
commenter cet article

commentaires

jlb 25/09/2007 15:19

mon poissonnier ne vend plus de thon, mais de la bonite! la différence? aucune, sauf le nom.quant à un commentaire ici même, ce ne sont pas les quotas qui font qu'on manque de médecins à la campagne, c'est qu'ils veulent tous être en ville, peinards!!

Genfi 25/09/2007 21:48

Je ne connaissais pas la bonite, qui manifestement semble être un consin du thon. est-ce à la bonite qu'on s'attaquera une fois le dernier thon mangé..?

Alice HUGO 25/09/2007 08:41

Ton raisonnement est frappé au bon sens, Genfi, et ton constat ne l'est - hélas ! - pas moins !Cette mesure est une ineptie si elle n'intervient pas au nieau planétaire.Les humains sont-ils raiment aussi bêtes ?!!!C'est à désespérer...C'est avec respect que je te donne un sincère baiser,         Alice.PS. Je ne saurais te dire à quel point tes " impromptus " ( sur mon blog ) me sont délectables. Tu m'enchantes !

Genfi 25/09/2007 21:45

Bonsoir Alice,tu sais bien que c'est un plaisir pour moi de laisser mes impromptus sur ton blog!Quant à mon article, j'aimerai ne pas avoir à faire ce genre de constat...bises à toi.

Jyckie 23/09/2007 20:58

Je crois hélas, que c'est un problème où nous tournons en rond comme nombres de problèmes qui se veulent rester insolubles. Qui a tort ? Qui a raison ? Mange-t-on ou sommes-nous mangés ?Je pense que nous avons tous nos torts mais que chacun s'en défend...Bises amicales,  Jyckie.

Genfi 25/09/2007 21:54

C'est bien ce qui est malheureux...

Koryfée 23/09/2007 09:20

Oui, comme tu le soulignes à fort bon escient, toujours cette incohérence entre d'une part la volontée affichée de protéger une espèce... et les mesures parcellaires ne permettant pas d'atteindre cet objectif. Une fois de plus, il est du devoir de chacun de prendre ses responsabilités : s'il n'y a plus de demande de thon rouge ou disons beaucoup moins (car ne rêvons pas), alors la pêche de ce poisson deviendra moins rentable et diminuera, puisque seul l'appât financier guide les offreurs.

Genfi 25/09/2007 21:52

oui je pense que seule l'exctinction de la demande permettra d'éviter l'exctinction de l'espèce.

Christian JULIA 22/09/2007 16:15

UNe question essentielle à mes yeux : de qui se moque thon? Une petite phrase m'avait frappé "un coin fumeur dans un resto, c'est comme un coin pisseur dans une piscine"... Pour le pb du thon, c'est aussi absurdePotons provençau

Genfi 25/09/2007 21:50

De qui se moque thon...? non mais!Je ne connaissais pas les coins pisseurs dans les piscines, je ferai plus attention dorénavant...A+